J'ai appris à parler "café italien" !

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai appris à parler "café italien" !

Message par ivan dlabibinosouzof le Lun 10 Nov 2014, 10:02 am

Je crois qu'il y a toujours eu une incompréhension entre ma machine et moi.

J'ai toujours utilisé comme interface de parole un café torréfié clair, "single origin", à l'exception de quelques tentatives de blends.
Le souci, c'est que c'est pas forcément le langage que parle ma machine, machine "domestique" italienne réputée justement pour parler italien traditionnel.

J'étais un peu flippé d'utiliser des structures de langage du café italien, type robusta dans un blend torréfié super foncé.
Finalement j'ai acheté un petit guide de conversation avec ma machine, intitulé "Lucaffé espresso bar, 60% arabica 40% robusta".

J'ai appliqué que ce que je savais déjà de ce langage, difficilement appris de par l'expérimentation autant que de par l'apprentissage académique plus ou moins détourné car je sentais déjà que cette machine ne parlait pas forcément le plus académique des langages.

Et là je crois qu'on s'est compris.
Non pas qu'on se comprenait pas avant mais y'avait souvent des loupés malgré toute l'application que j'y mettais.

Il manquait une chose importante, c'était de parler "torréfaction foncée". Ca c'était fondamental.
Et puis aussi, c'était pas nécessaire mais ça donne beaucoup de corps à nos échanges, il manquait un peu de vocabulaire robusta. 40% c'est beaucoup, il faudrait voir si j'ai besoin de parler tout ça, mais sur le principe, ça aide pas mal.

Pour l'instant j'ai pas trop de quoi illustrer nos échanges car le robusta quand on le parle trop frais, c'est moche.
Mais voilà déjà à quoi ça ressemble :

Là elle parle :

Première extraction, on voit les grosses gouttes de crème de café...

Et la première fois qu'on s'est causés :

Le rendu en tasse, mais y'avait pas mal de blonding hélas...

Ca paye pas de mine mais il faut toujours du temps pour se comprendre...

Il faut dire que mon vocabulaire est passé de ça :

Grains de mon torréfacteur perso, rwanda bourbon torréfaction légère

à ça :

Grains du lucaffé "espresso bar"... On voit la différence ! Les grains sont huileux, très sombres...

Niveau compréhension on a progressé, y'a moins de considérations parasites sur l'acidité envahissante, l'amertume indésirée, l'astringence qui gâche le plaisir de parler... Et ce malgré un vocabulaire dont une partie est parfois un peu méprisée. C'est comme de lire Céline, il y a beaucoup de gros mots, mais le total est brillant !

Attention, ça ne veut pas dire que je n'aime plus parler comme je le faisais, mais avec cet interlocuteur précis, c'est en revoyant tel que je l'ai décrit mon italien que je m'en sors le mieux !

Qui aurait envie de faire part de ses expériences linguistiques, que ça soit avec Lelit ou une autre copine ?
Et pour ceux qui causent cet italien là, qui utilise ce vocabulaire, ou un autre ?
Et qui aurait envie de s'y mettre ?


Dernière édition par ivan dlabibinosouzof le Lun 10 Nov 2014, 10:39 am, édité 2 fois
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1613
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par ratlos le Lun 10 Nov 2014, 10:08 am

Ca me rappelle beaucoup (très modestement), les résultats que j'avais avec la moka. J'y ai passé beaucoup de grains pure origine, clairs, et bof, c'était jamais satisfaisant, toujours bancal. Et puis un jour, un peu par hasard, j'y ai passé un mélange torréfié foncé (de torréfacteur artisanal, toujours). Hé bien là, c'était cohérent !

Le regret que j'ai (encore après plusieurs mois) c'est de ne pas avoir pris leur mélange avec du robusta.

rdm
avatar
ratlos

Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 37
Machine à café : Tite piston et tite italienne (désormais accompagnées d'une grosse piston et d'une grosse italienne)
Broyeur : Porlex à énergie renouvelable bio mais pas que.
Nombre de messages : 959
Localisation : Trouperdu, Côté d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par mike le Lun 10 Nov 2014, 11:25 am

les torréfactions légères que l'on retrouve maintenant chez pas mal d'artisans torréfacteurs sont originaires des pays Anglo-saxons surtout.
nos machines (Rossi, Silvia, Lelit, les grosses 1g type Cimbali, Reneka...les grosses anciennes, les petites leviers, grosses leviers etc) sont prévues à la base pour des blends type "bistro", des mélanges ritals. bien sûr après rien n’empêche d'extraire des variétés cuites plus claires sur ces dernières mais les résultats seront différents de ceux que l'on peut trouver sur les nouvelles bécanes type Slayer, Speedster etc...

mike

Date d'inscription : 15/02/2010
Machine à café : *
Broyeur : *
Nombre de messages : 1820

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par Pig le Lun 10 Nov 2014, 12:05 pm

Voilà, pour ma part, il y a eu de très bonnes surprises avec le Lucaffé Mamma Lucia, et éventuellement le mélange Forza de Preko (pour ceux qui dont dans ma région, on le trouve même au Carrefour, côté spécialités locales)... "éventuellement" car ils ne sont jamais d'accord sur la formule, tantôt avec robusta, tantôt sans, suivant la personne interrogée.

Ici, c'est l'occasion de taper un coup sur l'idée préconçue qui voudrait que "le robusta c'est du caca". Bien utilisé, il peut de montrer délicieux, n'est-ce pas ivan?

Merci ivan, on avait déjà du mal à faire le tour des arabicas; voilà maintenant que tu nous (re)donnes envie de dévier légèrement vers les robustas.

Very Happy
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 39
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 8178
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par ivan dlabibinosouzof le Lun 10 Nov 2014, 12:11 pm

Faut avouer que le discours dominant, c'est "robusta = nul".
Or preuve en est qu'un blend avec beaucoup de robusta = bon.
Par contre c'est pas le même goût du tout.

Je trouve ce blend plus "facile" à travailler, mais pas très subtil. Point positif : pas de parasite type astringence, amertume, ou excès d'acidité. Mais le goût "de base" est très fort.
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1613
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par Pig le Lun 10 Nov 2014, 12:15 pm

L'as-tu goûté avec du lait? Plutôt Latte que Cappuccino, pour apprécier le mélange intégral.
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 39
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 8178
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par ivan dlabibinosouzof le Lun 10 Nov 2014, 12:29 pm

Oui j'en ai fait un en capuccino pour ma copine que j'ai goûté, le rendu est excellent, rappelant un peu le chocolat mais avec une plus grande richesse aromatique.
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1613
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par acid-drop le Sam 01 Juil 2017, 8:36 am

Après avoir lu des pages et des pages sur ce forum, après voir hésité des heures pour une machine et pour des grains, je dois bien dire que c'est ce post ci qui m'a le plus parlé.

Et je voulais encore insisté une grosse fois sur le robusta !
Si vous voulez un bon café il FAUT du robusta.

Illy 100% arabica = pisse de chat
Lucaffé espresso bar ou Pellini n°82 = carnaval

Pour info :
40% Arabica/60% Robusta pour le mama lucia
60% Arabica/40% Robusta pour l' espresso bar et le pellini n°82

acid-drop

Date d'inscription : 07/04/2017
Machine à café : A acheter
Broyeur : A acheter
Nombre de messages : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par Maya le Sam 01 Juil 2017, 9:26 am

heu... tu peux faire un excellent café sans robusta

Maya

Date d'inscription : 29/06/2009
Machine à café : Rancilio Silvia V2, Arrarex Caravel
Broyeur : Mazzer SJ, Nemox LUX
Nombre de messages : 777
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par roluspress le Sam 01 Juil 2017, 10:50 am

@acid-drop
Tu n'as pas encore de machine et tu as déjà des goûts bien définitifs ?
avatar
roluspress

Date d'inscription : 27/05/2013
Machine à café : Rocket Cell. Ev. - Aero Press - Hellem - Sama Export
Broyeur : Mazzer SJ - Hario Slim
Nombre de messages : 1211
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par Gérard JEAN le Sam 01 Juil 2017, 10:59 am

Goûts définis avec une Delonghi je présume.
avatar
Gérard JEAN

Date d'inscription : 06/08/2014
Machine à café : Cimbali Junior M21S1 ; (ex)Oscar1campini ; AeroPress ; Caravel
Broyeur : Super Jolly ; M2D Macap ; Porlex Mini
Nombre de messages : 2482
Localisation : 84/83

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par elvice2000 le Sam 01 Juil 2017, 11:14 am

Oui, les "il faut " quand il est question de goût c'est un peu étrange... en revanche pour tirer un bon expresso il faut un bon moulin et une bonne machine :-)
avatar
elvice2000
Prof'spresseur

Date d'inscription : 13/01/2016
Machine à café : Pavoni baby,Faema Zodiaco
Broyeur : Mazzer SJ, Euréka mignon
Nombre de messages : 3756
Localisation : loir et cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par fabio6034 le Sam 01 Juil 2017, 12:02 pm

+1 avec Elvice.

Comme disait le célèbre poète Jean-Pierre Jaubert en 1982:


Personne dans le monde
Ne marche du même pas
Et même si la Terre est ronde
On ne se rencontre pas



Les apparences et les préférences
Ont trop d'importance
Acceptons les différences

C'est vrai, faut de tout tu sais
Faut de tout c'est vrai
Faut de tout pour faire un monde


Bref moi j'adore sans cesse changer de café. J'adore autant les SO que les mélanges à l'italienne qu'ils soient 100% Arabica ou hyper chargé en Robusta. Faut juste se faire plaisir... clin d'oeil

J'ai terminé jeudi  mon Miscella d'Oro Gusto Classico (vraiment typé très robusta Sud de la botte) et j'ai entamé un arabica du Pérou du torréfacteur Delahaut.



Fabio - & Willy
avatar
fabio6034
Prof'spresseur

Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 34
Machine à café : Silvia V4, Brasilia Club, Caravel V1, Sama Lusso, Mini Gaggia, Pavoni Pro
Broyeur : Eureka Mignon, Hario Slim, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2138
Localisation : S'nef

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par ivan dlabibinosouzof le Dim 02 Juil 2017, 10:46 am

Cela dit avec ma machine c'est meilleur avec un peu de robusta.
Après tout dépend ce qu'on veut, mais pour le kick de malade...
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1613
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par acid-drop le Dim 02 Juil 2017, 11:05 am

Perso je cherche le café comme en Italie.
Et tout comme le createur du topic, le plaisir n'est vraiment venu qu'avec du robusta Wink

Que ceux qui ont le meme objectif que moi (nous) utilisent ce topic pour gagner du temps Wink

acid-drop

Date d'inscription : 07/04/2017
Machine à café : A acheter
Broyeur : A acheter
Nombre de messages : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par elvice2000 le Dim 02 Juil 2017, 12:14 pm

Le type de torréfaction joue aussi beaucoup pour le goût "italien" , en mode bien cramé. Avec du malabar moussonné à la place du robuste,et la torréfaction poussée tu peux aussi obtenir des ristrettos bien crémeux, d'un style différent du traditionnel mais très bon aussi...
avatar
elvice2000
Prof'spresseur

Date d'inscription : 13/01/2016
Machine à café : Pavoni baby,Faema Zodiaco
Broyeur : Mazzer SJ, Euréka mignon
Nombre de messages : 3756
Localisation : loir et cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par ivan dlabibinosouzof le Dim 02 Juil 2017, 12:29 pm

Même avec une torré cramée la différence est là.
Pour avoir autant de punch et le coté épicé/amer d'un blend avec un peu de robusta il faut surgriller les grains, façon Passalacqua.
Tous les blends italiens que j'ai goûté, qui étaient 100% arabica, torréfiés foncés sans être cramés, à l'exception seule du blend bar de chez Musso (Ventimiglia), étaient un peu plats. Sauf les passalacqua, qui sont cuits à l'extrême limite, ce qui rajoute ce coté un peu cendré/grillé que tout le monde n'aime pas.
Par contre, dès qu'il y a ne serais-ce que 10% de robusta, je retrouve le coté cacaoté/épicé que j'aime.

Par contre sur d'autres types d'extraction ça passerait pas. Et même sur d'autres machines je pense que je préférerais la subtilité du tout arabica, subtilité écrasée par la lelit 41 57mm.
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1613
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par Parpaiolo le Lun 03 Juil 2017, 2:24 pm

Je crois que cette conversation m'aide à mettre les mots sur ce qui me plaît dans le café.

Le dernier mélange acheté à Turin était aussi le plus cher dispo chez le torréfacteur : le plus corsé des 100% arabica (si j'ai bien tout compris en italien). Le grain avait beau être sombre, le résultat était dense mais moins huileux, moins crémeux, et la créma plus claire que les mélanges précédents arabica/robusta du même torréfacteur (voir photos dans "Shoote ton shot"). En bouche, c'est pareil : j'ai trouvé ce café corpulent mais sans attaque : il ne s'est pas révélé aux premières gorgées, comme s'il manquait quelque chose (un côté cacaoté comme le dit ivan ? une "douce amertume" qui vous prend immédiatement ?).

Simple question de goût ? d'habitude ? ou véritable préférence pour la présence de robusta ?
Je poursuis mon introspection... Very Happy
avatar
Parpaiolo

Date d'inscription : 15/11/2016
Machine à café : Bezzera Unica PID
Broyeur : Eureka Mignon
Nombre de messages : 85
Localisation : Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par acid-drop le Lun 03 Juil 2017, 2:28 pm

Exactement.
C'est pour ca que j'ai déterré le topic, je pense qu'on est très nombreux avec les memes gouts à chercher la meme chose.
Et cette chose, j'en suis persuadé, se trouve dans le robusta.

Un café trop parfait est ... trop parfait.
Nous on aime le petit coté agressif

acid-drop

Date d'inscription : 07/04/2017
Machine à café : A acheter
Broyeur : A acheter
Nombre de messages : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par duodiscuss le Mar 04 Juil 2017, 5:30 am

Oserais-je un parallèle œnologique?

J'ai le sentiment que l'on peut esquisser une lointaine ressemblance entre un assemblage (par exemple le bordeaux / et arabica/robusta) qui recherche un équilibre avec différents cépages, mais qui selon MOI perds en subtilité/finesse par rapport à un bourgogne/arabica (un seul cépage).
Par contre les deux sont excellents. Et chaque personnes à ces préférences...

Éternel débat donc..
avatar
duodiscuss

Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 42
Machine à café : ROK Espresso, Brasilia Lady
Broyeur : Porlex, Ascaso min I2
Nombre de messages : 207
Localisation : Aventicum

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par acid-drop le Mar 04 Juil 2017, 8:22 am

on peut dire ca oui.
Mais si j'ai un repas avec 12 personnes a table, je vais servir le bordeaux pour être sur d'avoir la majorité Wink

acid-drop

Date d'inscription : 07/04/2017
Machine à café : A acheter
Broyeur : A acheter
Nombre de messages : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par Maya le Mar 04 Juil 2017, 5:35 pm

M'en fou de la majorité ! farao

Maya

Date d'inscription : 29/06/2009
Machine à café : Rancilio Silvia V2, Arrarex Caravel
Broyeur : Mazzer SJ, Nemox LUX
Nombre de messages : 777
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par LTB le Mar 04 Juil 2017, 6:37 pm

M'en fout du bordeaux, je préfères les côtes du Rhône et les Languedoc Smile
avatar
LTB
Professionnel

Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 37
Machine à café : Rancilio Silvia / AE l'Automatic / Faema Zodiaco / Paluxette 12V
Broyeur : Santos / Porlex / Mazzer Toucan / Cunill / IBI boutique
Nombre de messages : 1356
Localisation : Sud Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par elvice2000 le Mer 05 Juil 2017, 5:54 am

Mais si,un bon Bordeaux, au bon goût de copeaux Twisted Evil
avatar
elvice2000
Prof'spresseur

Date d'inscription : 13/01/2016
Machine à café : Pavoni baby,Faema Zodiaco
Broyeur : Mazzer SJ, Euréka mignon
Nombre de messages : 3756
Localisation : loir et cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai appris à parler "café italien" !

Message par jpp le Mer 05 Juil 2017, 7:03 am

Vous êtes tous jaloux de ne pas pouvoir déguster un Bordeaux tous les jours Heureux
avatar
jpp
Prof'spresseur

Date d'inscription : 04/12/2013
Machine à café : Quick Mill Vetrano 2B
Broyeur : Eureka Zenith 65E
Nombre de messages : 2800
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum