Pavoni quand on n'y connaît rien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pavoni quand on n'y connaît rien ?

Message par K@t le Jeu 31 Juil 2014, 14:42

Bon, Pig a voulu faite douter la femme de tête que je suis, et il a réussi !  Very Happy 
En arrivant ici j'étais partie pour une Oscar et me voilà tournée vers des machines à levier. La Caravel étant en occasion et rare visiblement sur le marché, j'envisage une Pavoni. 

Seulement voilà, j'ai expliqué dans ma présentation que je démarre de zéro. Vraiment de zéro. Je me demandais si me porter vers un tel choix n'était pas l'équivalent de celui qui n'a jamais couru de sa vie, qui achète une paire de runnings hors de prix et se met en tête de courir le marathon en 1 mois : une grosse ineptie illusoire. 

Je ne voudrais pas me planter pour ma première machine. Je suis prête à apprendre. Mais je ne veux pas non plus être découragée.

Je cherche à retrouver ce que j'ai bu à Rome (en me doutant bien que je n'aurai sans doute la même impression... Boire un café dans la Ville éternelle est une expérience en soi non renouvelable dans ma campagne profonde.  Laughing ) et la Pavoni me semblait être ce qui s'en rapprochait le plus. 

D'autre part, avec une telle machine, et ce que je recherche (rond en bouche) que me faudrait-il comme type de café ? Parce que si je commence à m'y retrouver entre les moulins et les machines, pour le truc le plus important, ben je nage totalement...  What a Face


Édit : si je n'ai pas posté au bon endroit, désolée...  Neutral
avatar
K@t

Date d'inscription : 29/07/2014
Machine à café : Rien encore !
Broyeur : Rien encore !
Nombre de messages : 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavoni quand on n'y connaît rien ?

Message par Pig le Jeu 31 Juil 2014, 20:02

Petite correction: les Caravel sont effectivement des ancêtres, mais dire qu'elles sont rares est faux... la version italienne d'un site d'enchères en ligne très connu en propose régulièrement, et parfois à des prix ridicules (mais pas toujours).

Plus globalement, les leviers, c'est comme pour tout: il suffit d'apprendre. Un ado arrive bien à apprendre à conduire une voiture! Tourner, accélérer, freiner, changer les vitesses. Pire, il y en a même qui arrivent à apprendre à lire et parfois même à écrire, et cela très jeune. Bref, il ne faut pas se faire tout un monde de l'Expresso; comme toute chose, un peu de théorie, un peu plus de  pratique, ainsi qu'une bonne dose de patience, ce sont là les clés du succès.

Evidemment, si tu as l'occasion de goûter une bonne extraction de temps à autres, pour te forger une référence, c'est alors plus simple pour évaluer tes propres extractions.

Ce n'est là que mon avis, qui ne veut vraiment pas plus que celui d'un autre, sinon moins. Seulement, entre mes leviers et le bousin de bar, il n'y a pas vraiment de ressemblance, ni dans l'usage, ni dans le résultat (goût)... c'est juste différent, et requiert un apprentissage spécifique.

Et les autres, qu'en pensent-il?

Wink
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 39
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 8145
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pavoni quand on n'y connaît rien ?

Message par GEE le Jeu 31 Juil 2014, 20:05

Je pars en Italie à la mi août j'espère pouvoir revenir avec un avis éclairé :-)
avatar
GEE

Date d'inscription : 01/11/2013
Machine à café : Bezzera Unica
Broyeur : Fiorenzato F4E
Nombre de messages : 241
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum