Restauration d'une Gaggia Internazionale

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par dynamos le Jeu 13 Mar 2014, 19:19

Ok c'est bien beau les chiffres mais la suite de cette Restauration elle en est où ? Embarassed scratch 

dynamos

Date d'inscription : 04/12/2010
Nombre de messages : 2213

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Jeu 13 Mar 2014, 20:32

Laughing
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par pootoogoo le Jeu 13 Mar 2014, 20:57

C'est vrai, j'ai plus rien pour meubler moi...  Smile 

_________________
« Le savoir est le seul bien qui augmente quand on le partage »

« Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. »
avatar
pootoogoo
Admin

Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 43
Machine à café : Caravel
Broyeur : Porlex Mini
Nombre de messages : 3107
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Jeu 13 Mar 2014, 21:04

J'espère avoir le temps Samedi de vous faire un petit reportage rapide sur ma façon de sortir des moignons de vis rouillés grippés bloqués encatanés* Laughing

*Version courtoise de la ponctuation " . " traditionnelle Marseillaise commençant et finissant par les mêmes lettres... Very Happy
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Ven 14 Mar 2014, 23:32

Gros après midi de travail aujourd'hui pour finalement être demain un peu plus tôt que prévu.

Avant de pouvoir bosser à rendre à la chaudière sa beauté il me faut la débarrasser des derniers morceaux de vis restés grippés et cassés dans leurs emplacements. J'en ai déjà parfois parlé, mais un petit reportage photo pour expliquer la méthode infaillible pour se défaire de ce genre de problème ça peut servir non ? Au moins je me suis bien amusé alors allons y ! Wink

Une partie du problème, ici la bride de groupe, mais c'est pareil pour la bride du couvercle de la chaudière :




Bon ça commence bien, plus de batterie sur l'APN... une petite charge, en attendant je vais sortir les trois premiers goujons, puis hop de retour en image pour le dernier. Le chalumeau dans une main, le Pentax dans l'autre ne le dites pas à Pootoo ça lui fait peur Laughing


Attention ça chauffe :




Les crasses de surfaces s'enflamment :




C'est rose t'as vu Ludo ! :




Hop bien rouge :




Choc thermique avec le dégrippant, on entend la chaussette de rouille craquer, photos en rafale on voit en plusieurs étapes le refroidissement du goujon mais cela en fait se passe très vite :










Voila, ma méthode de génie super malin, beau et intelligent (quoi j'en fait trop, n'soyez pas jaloux) pour sortir toutes les vis grippées sans jamais être embêté....



C'est comme le père noël et la petite souris :roll:ne me dites pas que vous y avez cru ? Embarassed Laughing

Normalement quand ça veut bien aller on chauffe ensuite autour du trou taraudé pour le dilater, on attrape le goujon, ou le moignon de vis, avec une clé à griffe et ça sort. Là évidemment le 4eme, celui qui me sert à faire les photos, un truc s'est bloqué au bout d'un moment de desserrage et d'un coup il n'y a plus eu moyen ni de desserrer ni même de resserrer pour brosser un peu le filet alors bon, quand c'est comme ça, plan B.


Le goujon a cassé à l'intérieur du trou donc pour le centrage c'est assez facile, la cassure étant plate à l'oeil et avec un petit foret de bonne qualité ça se fait tout seul :




3,5mm :




5,5mm :




Puis 6,5mm (photo moche), et avec un taraud M8 je fini de chasser les derniers morceaux de ferraille du goujon, et de nettoyer les filets, résultats :




De l'autre coté de la chaudière il y a son couvercle, et une bonne poignée de moignons des vis dont aucune n'a pu être sauvée... Même méthode, et même résultat tout sort très bien, même les 2 dont j'aurais pensé qu'ils était trop court pour être agrippés par la clé. Tout sort bien sauf le dernier :roll:pour la même raison que tout à l'heure, un truc qui bloque pendant le desserrage.

Ce coup ci un morceaux dépasse du plan de joint :




Un coup de disqueuse :




Limage pour créer une surface plate pour pouvoir pointer correctement :




Pointage :




Puis perçages de plus en plus gros et taraudage, on ne va pas se refaire une série photo de la même chose, la chaudière est entièrement débarrassée de sa ferraille, ça se sera bien passé j'ai connu pire.




Tableaux de chasse et les outils utilisés :




Une petite trempette ?! Elle n'attend que mon autorisation là aussi alors allons y ! Wink




Sortie de l'enfer, après un passage dans un bain de cristaux de soude pour bien arrêter l'acidité :




Cela ne m'est pas arrivé souvent mais j'avais déjà vu certains techniciens ayant détartré au marteau... Vraiment dommage sur une aussi belle pièce de chaudronnerie :

Le dessous :




Le dessus :




Je ne vais pas me rendre malade avec ça, un petit marteau que j'utilise (entre autre) pour débosseler les petits défauts sur des tôles fera l'affaire, enlever le plus gros me semble suffisant, d'origine le cuivre a des traces, des petites bosses et de petits creux déjà.

Alors le dessous :




Et le dessus :




Il me restera à poncer plus fin, histoire d'enlever les rayures faites par la brosse nylon utilisée pour le décrassage j'y reviendrai quand ça sera fini.

Un dernier truc, vraiment.... il fallait le faire, sauf que je rêve je dois être l'unique, le seul, dans tout le monde entier clown à avoir une Gaggia Internazionale, machine tout de même mondialement connue, reconnue, et chassée.

Avec une rature dans le numéro de bride de groupe Shocked Une copie Chinoise qu'il disait Ludo ?! Laughing



Dernière édition par zeb le Sam 15 Mar 2014, 16:37, édité 2 fois (Raison : oubli signalé par Dynamos merci ;-))
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par pootoogoo le Ven 14 Mar 2014, 23:44

Ah c'est malin, t'as plus tous les boulons d'origine maintenant.  Rolling Eyes 

Non, sans farce, je ne croyais pas possible qu'un reportage bricolage puisse être aussi beau et émouvant... avec des rebondissements en plus (à croire que c'est fait exprès).
Pentax et Python (... et une Internazionale), y'a que ça de vrai.  Cool

_________________
« Le savoir est le seul bien qui augmente quand on le partage »

« Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. »
avatar
pootoogoo
Admin

Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 43
Machine à café : Caravel
Broyeur : Porlex Mini
Nombre de messages : 3107
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par rotchitos le Sam 15 Mar 2014, 08:14

moi j'aimerais connaitre la version "sans atelier"
le chalumeau dans le salon, je ne sais pas ce que Mme va en penser  flower 
en tous cas beau reportage, même si on ne voit pas le levier.
avatar
rotchitos

Date d'inscription : 05/12/2009
Machine à café : Eleveur de leviers
Broyeur : Mazzer kéké la praline
Nombre de messages : 4137

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par dynamos le Sam 15 Mar 2014, 13:47

Pour l'extraction des goujons: il faut chauffer aussi la chaudière ou l’éviter au maximum ?
Le choc thermique du refroidissement au dégrippant: si je ne m'abuse en plus de les dilater ça lui fait un trempage de l'acier qui le rend plus dur mais cassant comme du verre ?!

Super reportage Pascal et comme d'hab jolies photos, MERCI  Very Happy 
Mais elle le vaut bien  Wink 

Made in china
avatar
dynamos

Date d'inscription : 04/12/2010
Machine à café : Une de tous les jours, Une de voyage, Une d'époque, Une au boulot, ..
Broyeur : Santos 600w, AerGrind, Porlex mini
Nombre de messages : 2213
Localisation : ÎdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par H@R le Sam 15 Mar 2014, 15:41

Ca fait une belle trempe de l'acier en passant...
avatar
H@R

Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 46
Machine à café : Unic ED1, Faema Urania, Brasilia Lady, Arrarex Caravel et Florentine
Broyeur : Mazzer SJ, Comandante C40
Nombre de messages : 3082
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Sam 15 Mar 2014, 16:29

J'ai horreur de jeter de la ferraille mal trempée Very Happy

Ludo il manque une phrase dans mon truc Embarassed heureusement que tu suis, évidemment, après le choc sur le goujon pour craquer la rouille il faut chauffer la pièce taraudée pour la dilater et faciliter le desserrage, j'vais éditer merci Wink
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par Skydarking le Sam 15 Mar 2014, 20:09

Zeb? Quand tu fais ton bain à l'acide chlorhydrique, ça met à vif le métal (cuivre ou laiton); est-ce que tu leur fais un traitement pour les protéger de l'oxydation?

J'ai sur l'atelier une Pavoni cuivre et or, et une La cimbali or; je ne suis pas sur de la bonne manière pour leur redonner de l'éclat sans enlever la couche de vernis protectrice.
avatar
Skydarking
Staff

Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 32
Machine à café : Dalla Corte Mini - La Pavoni Europicola - Plein de gadget
Broyeur : Fiorenzato F4 Nano - Autres vieux clous
Nombre de messages : 1528
Localisation : Morges - Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Sam 15 Mar 2014, 21:04

La meilleure protection des cuivreux c'est la couche d'oxyde de cuivre qui se forme en surface au contact de l'air. Pour des pièces qui ne resterons pas visibles plus longtemps que le temps des travaux cela suffit.

Je stoppe l'acide en procédant à un bain basique de cristaux de soude. Sans ça le métal verdit, c'est l'acide encore présent au contact de l'oxygène qui provoque cette réaction. J'en avais parlé une fois par l'intermédiaire d'un copain du Connecticut avec un chimiste du nom de Robert R. Pavlis qui fréquente Home Barista. Mais je dois t'avouer que tout ça n'étant pas ma tasse de thé je n'en avais gardé que le fait que dans le bain (sans oxygène donc) le HCL n'attaque pas les cuivreux. Et que si on s'en débarrasse bien par un bain basique et qu'on sèche bien les pièces avant de les laisser de nouveau à l'air libre cela ne pose aucun problème ni d'hygiène alimentaire, ni de détérioration de la matière, notamment des filets de vis et raccords.

Pas de placage d'or sur nos machines c'est du laiton poli et verni tout simplement. Si ton vernis est craquelé tu dois entièrement l'enlever, en le décapant au décapeur thermique peut-être, ou en ponçant je ne sais pas, cela dépend. Ensuite il te faudra re polir complètement et re vernir.


Dernière édition par zeb le Dim 16 Mar 2014, 19:54, édité 1 fois (Raison : Nom du chimiste Américain)
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par Skydarking le Sam 15 Mar 2014, 22:02

Merci pour les conseils!

Effectivement, je pense que si on laisse la surface acidifiée à l'air, elle s'oxyde en créant du vert de gris. Le bain de base va hydroxyler la surface qui finira quand-même par brunir, mais en formant de l'oxyde de cuivre, qui n'est pas soluble dans l'eau et donc pas/moins toxique, contrairement aux composés verts (sulfates, carbonates, chlorures)
Dans le manuel des La Pavoni, ils préconisent bien de faire une chauffe au bicarbonate avant la première utilisation. Je fais moi-même toujours ça après un détartrage à l'acide.

Dans mon cas, c'est bien de parties visibles qu'il s'agit. Pavoni parle bien d'un placage à l'or 18 carrats. Ca a la limite je ne m'en inquiète pas trop; s'il est intacte une fois que j'aurai nettoyé et poli, il restera beau. Le revêtement cuivre de La Pavoni PRG m'inquiète plus, il est bien attaqué, et le nettoyage/polissage  va soit virer le cuivre, soit dans le meilleur des cas le mettre à nu. Je trouve en magasin brico un vernis transparent protecteur de métaux en spray; mais il est donné pour un température max de 50 °C. je dois pouvoir trouver quelque chose de plus approprié?

Pour la Cimbaly Liberty, je ne sais pas quel est le revêtement. Laiton vernis ça serait le plus facile à traiter, et je pourrais y appliquer le même vernis protecteur du coup.
avatar
Skydarking
Staff

Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 32
Machine à café : Dalla Corte Mini - La Pavoni Europicola - Plein de gadget
Broyeur : Fiorenzato F4 Nano - Autres vieux clous
Nombre de messages : 1528
Localisation : Morges - Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Jeu 20 Mar 2014, 15:58

Excuses moi j'ai complètement oublié de te répondre Embarassed

Alors pour la chimie d'abord j'ai comme l'impression que tu aurais essayé de me piéger Rolling Eyes Laughing Mais bon apparemment je ne me suis pas trop mal rappelé ce qu'on m'avait dit Wink

D'accord avec toi pour l'or décoratif lui ne devrait pas être compliqué à traiter. Fais juste très attention qu'un placage de dorure c'est très très fin Wink

Et pour les cuivres et laiton tu n'as pas d'autre solution oui que de virer tout le vernis, de bien nettoyer, polir et dégraisser avant de revernir. Ce type de finition c'est assez contraignant.
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par Skydarking le Jeu 20 Mar 2014, 21:11

Pas de souci pour le retard, et merci pour la réponse!

Je vais voir comment j'appréhende tout ça, j'y vais gentiment. Effectivement un test à la laine d'acier triple zéro sur les parties dorées m'a fait comprendre la fragilité et la tendreté du revêtement! On dirait que c'est peau de chamois et pâte diamant qu'il faut Smile

Pour le vernissage, je m’entraînerai sur les Cimbali qui elles sont bel et bien juste en laiton.

Tu peux retourner a ta Gaggia et nous raconter la suite Smile Merci!
avatar
Skydarking
Staff

Date d'inscription : 24/10/2013
Age : 32
Machine à café : Dalla Corte Mini - La Pavoni Europicola - Plein de gadget
Broyeur : Fiorenzato F4 Nano - Autres vieux clous
Nombre de messages : 1528
Localisation : Morges - Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Jeu 20 Mar 2014, 21:22

Wink
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par rotchitos le Jeu 20 Mar 2014, 21:43

Langue 
avatar
rotchitos

Date d'inscription : 05/12/2009
Machine à café : Eleveur de leviers
Broyeur : Mazzer kéké la praline
Nombre de messages : 4137

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Jeu 20 Mar 2014, 21:46

Pffff Laughing
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Ven 21 Mar 2014, 14:11

Un coup d'oeil au couvercle de chaudière, l'autre jour j'ai sorti les goujons restés bloqués. Globalement tout s'est bien passé sauf deux qui ont cassé à l'intérieur, il me faudra percer et re-tarauder ça n'est pas le souci.




Par contre un des trous a déjà été bidouillé, et de façon pour le moins pas très heureuse... je vous laisse juger Shocked




Longtemps que je restaure des machines tout seul dans mon coin, avec parfois de bonnes découvertes, mais aussi quelques loupés qui ont parfois abouti à des récupérations très longues ou très couteuses.... Alors puisque je suis là autant profiter de vous tous, qui a une idée de ce qui serait le mieux ?
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par rotchitos le Ven 21 Mar 2014, 14:13

machine ==> poubelle

de rien  cat 
avatar
rotchitos

Date d'inscription : 05/12/2009
Machine à café : Eleveur de leviers
Broyeur : Mazzer kéké la praline
Nombre de messages : 4137

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par pootoogoo le Ven 21 Mar 2014, 14:18

Le derrière, ça donne quoi ? (et pas de réflexions mal placées SVP).

_________________
« Le savoir est le seul bien qui augmente quand on le partage »

« Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. »
avatar
pootoogoo
Admin

Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 43
Machine à café : Caravel
Broyeur : Porlex Mini
Nombre de messages : 3107
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Ven 21 Mar 2014, 14:24

Aïe tu as raison je n'avais pas regardé !!!! Il faudra que j'inspecte de plus près mais visiblement la "réparation" avait été l'occasion d'un perçage traversant.... Ça sent le taraud cassé évacué avec violence Crying or Very sad
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par brezeme le Ven 21 Mar 2014, 15:58

Essaye de faire reprendre tout ça par electro-erosion. Y en a pas pour une fortune et au moins, même si tu as des matériaux très différents tu auras un trou centré et homogène.

brezeme

Date d'inscription : 24/05/2010
Machine à café : Lambro, Euro2000 PID, Faema family PID, Arrarex Carravel, SM 95 PractE PID
Broyeur : Vario Home; Mazzer SJ
Nombre de messages : 647
Localisation : 69/26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par jpp le Ven 21 Mar 2014, 16:55

Electro-érosion: un gros-mot, une position du kamasutra, what else Question  Question
avatar
jpp
Prof'spresseur

Date d'inscription : 04/12/2013
Machine à café : Quick Mill Vetrano 2B
Broyeur : Eureka Zenith 65E
Nombre de messages : 3397
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par zeb le Ven 21 Mar 2014, 17:48

Pourquoi pas Eric mais peux tu en dire un peu plus ? Quel genre d'entreprise fait ça ? Pourquoi plusieurs matériaux ? Je sais ce qu'est le principe de l'électro érosion mais depuis mes 18 ans les applications ont dû évoluer scratch
avatar
zeb
Admin

Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 46
Nombre de messages : 8911

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par dynamos le Ven 21 Mar 2014, 17:58

Il est taraudé le trou ?



Si j'ai bien compris le but est de comblé ce trou mal placé et de repercer et tarauder au bon endroit ?

1_Donc tu lui colle une vis dans ce trou au Loctite surpuissant.
2_Tu lui coupe la tête (alouette).
3_Tu perce au bon endroit (avec délicatesse) foret à centré ou tu fabrique un guide.
4_Tu taraude.
5_Et tu lui colle un goujon => Loctite surpuissant.
avatar
dynamos

Date d'inscription : 04/12/2010
Machine à café : Une de tous les jours, Une de voyage, Une d'époque, Une au boulot, ..
Broyeur : Santos 600w, AerGrind, Porlex mini
Nombre de messages : 2213
Localisation : ÎdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une Gaggia Internazionale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum