Et avec une cafetière à l'italienne ?

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par BiV le Ven 06 Aoû 2010, 11:30

Je viens de recevoir tout ce qu'il faut, premier essai raté ...

Je ne sais pas trop quand arrêté résultat cafetière brulée ...

Nettoyage et on recommence.

Je veux faire l'équivalent de 15cl de café.
Donc je mets 15cl d'eau et environ et dépose environ 24g de café moulu fraichement à une position intermédiaire du moulin.

Je mets ma plaque à induction à mis puissance. Au bout d'une trentaine de seconde je retire le tout mais comment savoir si toute l'eau est passée ?


BiV

Date d'inscription : 08/02/2010
Machine à café : Lelit PL41E
Broyeur : Lelit PL043
Nombre de messages : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par lefen le Ven 06 Aoû 2010, 13:23

Je ne suis pas un grnad pro mais j'utilise aussi parfois en voyages une machine à moka italienne et pour savoir si toute l'eau est passée je me fie simplement au sifflement final de la machine qui m'annonce qu'il n'y a plus d'eau.

Si ça t'aide comme avis?

lefen

Date d'inscription : 04/08/2010
Machine à café : Jura Impressa c5 - Oscar NS
Broyeur : MCF Nuova Simonelli
Nombre de messages : 72

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par totokro le Ven 06 Aoû 2010, 14:14

Quelques pistes ici :
http://www.illy.com/wps/wcm/connect/FR/illy/culture-du-cafe/l-espresso-et/moka/moka

ou là
http://www.orlandocaffe.com/histoireducafe.html

Par contre, la dose me semble énorme par rapport à la quantité d'eau. Et ton café c'est quoi?
avatar
totokro

Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 37
Machine à café : Nuova Simonelli Appia
Broyeur : Mazzer Major Auto
Nombre de messages : 1707
Localisation : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par phapha le Ven 06 Aoû 2010, 14:22

trois étapes :
- Au début ça chauffe : rien de remonte,
- Ensuite l'eau passe lentement,
- A la fin l'eau passe avec de l'air ce qui fait un peu de bruit = fin.

Je te conseille de couper ou réduire la chaleur un peu avant la fin. C'est le meilleur/seul moyen de controler un peu la T°c et tenter d'éviter de cramer ce qui est passé correctement au début.
(j'ai une électrique, le controle est peut-être plus facile).

Il est clair qu'on a beaucoup moins de controle avec ce type de machine qu'avec les machines expresso.

Néanmoins,

Tasser +/- le café dans le filtre est un paramètre qui joue beaucoup sur le résultat. La finesse de la mouture aussi.

Avec un peu de pratique on sort des galettes sèches et un café doté d'un bon arôme.

A noter enfin, certains cafés semblent moins résistants que d'autres et passent assez mal quelque soit les conditions d'extraction ou de finesse de mouture.





phapha

Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 35
Machine à café : Lelit PL41E
Broyeur : i-mini
Nombre de messages : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par BiV le Ven 06 Aoû 2010, 17:29

Merci pour ces liens et ces conseils.

Je suis passé à 5g pour 5cl ça semble pas mal, mais mon café et je pense pas terrible, c'est un mélange Italien acheté sur le marché et je pense qu'il est un peu passé.

Demain j'essaie celui offert par maxicoffee Smile

BiV

Date d'inscription : 08/02/2010
Machine à café : Lelit PL41E
Broyeur : Lelit PL043
Nombre de messages : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par sdelgran le Sam 07 Aoû 2010, 04:09

Perso, avec ces cafetieres metalliques, je fais d'abord bouillir l'eau dans une bouilloire. L'idee est de limiter autant que possible la surchauffe du cafe par conduction du metal. Je l'enleve du gaz (feu doux, car l'eau est instanement percolee) tres tot comme Phapha.

sdelgran

Date d'inscription : 13/06/2007
Age : 45
Machine à café : Trop. Unic Stella en ce moment.
Broyeur : Encore plus. J'aime la ferraille !
Nombre de messages : 301
Localisation : New York

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par kouik le Dim 22 Aoû 2010, 15:38

Bonjour à tous,

Je suis un débutant du café (un peu moins grâce à vos conseils), et j'utilise une cafetiere à l'italienne depuis quelques temps.

Comme j'ai juste passé 3 ou 4 paquets de café avant de réussir un café dans une machine italienne (je sais, je mérite un bonnet d'âne), et que je pense enfin arriver à quelque chose de potable, voici le récit de mes aventures et quelques conseils.

Toutefois, mon niveau, mon palais étant largement en deçà de la moyenne du forum, n'hésitez pas à corriger mes éventuelles bévues :

Il faut distinguer les machines inox (induction par exemple) de celles en aluminium, par les points suivants :

  • L'inox crame bien plus facilement le café, ça se joue à moins de 5 secondes (testé servant le premier café qui était parfait, reposant sur le feu 5 secondes, le dernier café est définitivement cramé). J'ai fait le choix du modèle induction (donc inox) à cause de ma future plaque, l'aluminium est largement plus tolérant sur ce point......
  • Il faut impérativement vider le café dès la fin de ""l'extraction"", ne pas laisser en stockage pour s'en servir une dose de plus 5 minutes après le premier, sinon le café """s'oxyde""" et prends un gout de métal.
  • Pour la "cuisson" : au max en debut, et surtout, penser à baisser au minimum BIEN avant que le café sorte, pour éviter le brulé justement, si vous attendez que le café sorte, c'est trop tard, l'inox étant très dense, il va garder ce surplus de chaleur et cramer votre café alors que vous venez de baisser le feu... Au final, on attends pas beaucoup plus longtemps, mais il faut impérativement rester derrière, lorsque le bruit de la machine change, c'est deja trop tard en feu mini chez moi Sad
  • dosage : alors la, c'est catégorique sur la mienne, c'est plein, ou ça ne sert à rien. Si on en met moins ? pas de gout, et le café se retrouve en tres grosse partie dans la tasse malgré le filtre. Il me semble indispensable de remplir ou presque le récipient, la variation est donc subtile sur le dosage possible à mon gout.
  • tassage : surtout pas, vu le mode d'extraction, c'est café imbuvable si tassé Wink le doigt pour tasser, c'est presque limite.


Au passage, j'avais acheté quelques marques de café pour tester cette machine italienne avant ma future oscar (rouge ou noire ? xD), et le changement de mode de cuisson à totalement changé mon avis sur la question.....
Je n'ai absolument aucun palais pour le café, je n'emploie pas le bon vocabulaire, cette comparaison avant/après est pour les profanes comme moi (et encore xD)

    café cramé :
  • Malongo goût italien : il était vraiment moins cramé que les autres, plutot rond en bouche, quelque chose de correct en comparaison des autres.
  • San Marco : trop fort, trop brulé.
  • Illy mouture expresso (il existe la version moka que je n'ai pas trouvé) : odeur et gouts désagreable au possible, mais pas vraiment cramé.
  • Lavazza spécial club: pas forcement mauvais, mais cramé.



    café non cramé:
  • Malongo goût italien : Alors c'est simple, dans cette machine, AUCUN GOUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT.
  • San Marco : La ça commence à parler. Enfin un café liquoreux, épais, presque comme du caramel en texture, ça vaut le détour, le gout commence à vraiment etre sympathique (on ne compare pas avec de l'expresso hein).
  • Illy mouture expresso (il existe la version moka que je n'ai pas trouvé) : je le trouve plat, sans aromes, avec cette mouture et une machine inox en tout cas, il me parait difficile de faire quelque chose de ce café qui est pourtant apparement le must. J'ai sans doute un mauvais palais, mais la deception est grande, et pourtant, quand on s'attends à boire quelque chose d'extra, on en est général bien disposer à apprécier... mais non. La texture en tasse est sympa.
  • Lavazza spécial club: OUIIIII, enfin. Le café obtenu est la raison pour laquelle j'ai acheté cette cafetierre. ça c'est bon, plaisant, la palette d'aromes n'est pas forcement tres étendues, on n'est pas dans l'expresso, mais comment dire, j'ai l'impression d'avoir le palais flatté, c'est une saveur que je qualifierais d'épaisse, c'est large en bouche, la palette est tout de meme plus étendue que les autres testés


La créma, euh, en fait, ça bulle, et ça disparait des que c'est dans la tasse... absolument inintéressant la dessus.

Au final, apres quelques "dégustations", quelques points pour l'avenir :

A l'ouverture d'une boite sous vide, ou atmosphère protectrice, le café est relativement sympa (tout est relatif). Toutefois, même conservé à 3° dans une boite hermétique, le gout s'en va très vite, et la, on commence à comprendre le pourquoi du comment du café qu'on mout chez soit....

un petit hors sujet dans la ligne de la remarque précédente :
Au final, mon premier achat sera un mazzer SJ d'occasion, qui se trouve dans la centaine d'euros, afin de pouvoir choisir mon café, d'avoir du café avec du gout, pas rance, et une mouture adapté à l'italienne dans un premier temps. Par la suite, ça sera un passage sur l'oscar pour la machine, mais il faut bien débuter, et le moulin me semble la première chose à changer.

Bon café à tous, machines italiennes, ou grandes machines, peu importe, tant que le plaisir est la Wink

kouik

Date d'inscription : 22/08/2010
Machine à café : rocket espresso, bialetti moka espress 0.5, 1, 2,3, 6, french press, v60
Broyeur : Mazzer SJ
Nombre de messages : 28
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par totokro le Dim 22 Aoû 2010, 23:12

Ah ben voilà un post très intéressant et dans un bel esprit de partage.
N'importe quelle préparation de café nécessite un minimum de technique et la meilleur manière est de les acquérir par les essais continuels.
ça fait un an que je m'intéresse sérieusement au café et j'ai l'impression d'en apprendre toujours plus chaque jour.

Je reprendrais pour le moment deux points:

La mouture même en dehors de l'expresso demande un affinage en fonction du café. Ainsi pour une cafetière moka c'est plus gros que pour l'espresso, mais il n'y en a pas qu'une pour tous les cafés.
Tu en as fait l'expérience avec le illy.

Tu vas voir quand tu moudras toi même et que tu auras trouver la bonne granulométrie, ce sera un plaisir renouvelé. Tu vas changer de monde avec les cafés déjà moulu.
Donc si tu commences à prendre du plaisir : ce n'est que le début!
avatar
totokro

Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 37
Machine à café : Nuova Simonelli Appia
Broyeur : Mazzer Major Auto
Nombre de messages : 1707
Localisation : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par MKSwing le Lun 23 Aoû 2010, 00:00

@totokro a écrit:
La mouture même en dehors de l'expresso demande un affinage en fonction du café. Ainsi pour une cafetière moka c'est plus gros que pour l'espresso, mais il n'y en a pas qu'une pour tous les cafés.
Tu en as fait l'expérience avec le illy.

Tu vas voir quand tu moudras toi même et que tu auras trouver la bonne granulométrie, ce sera un plaisir renouvelé. Tu vas changer de monde avec les cafés déjà moulu.
Donc si tu commences à prendre du plaisir : ce n'est que le début!

En parlant de ça, je n'ai jamais entendu parler de ce produit ici mais si vous êtes passionnés par l'extraction et que vous voulez faire ça de manière scientifique, il existe désormais un outil à la portée de tous (mais pas de toutes les bourses :/) :
http://vstapps.com/extractmojo/

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, il s'agit d'un refractomètre (en fait 2, un pour l'espresso, l'autre pour les autres méthodes d'extraction) et d'une application sous Windows et iPhone. Vous pouvez tracer et comparer à des standards (SCAA, SCAE,...) vos extractions en indiquant la quantité d'eau, de café et l'indice relevé sur le refractomètre.
avatar
MKSwing
Professionnel

Date d'inscription : 21/03/2006
Machine à café : NS Musica et Aurelia - Solis Master 5000
Broyeur : NS Grinta - Ditting
Nombre de messages : 743
Localisation : Louargat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par Bap le Mar 24 Aoû 2010, 03:31

J'ai vu ce refractometre utilise dans un cafe. On m'a vite fait explique le principe, et c'est clair que pour une methode de filtration type syphon, filtre papier etc... ca donne d'excellents points de reference. particulierement utile dans le cas d'un cafe qui sert beaucoup ce type de boissons, pour un controle qualite fiable et rapide (bien sur, ca n'est qu'un complement du travail fait en amont).
avatar
Bap

Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 35
Machine à café : Synesso + La Marzocco + Aeropress.
Broyeur : Mazzer Robur-e addict
Nombre de messages : 88
Localisation : London is killing me

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par kouik le Mer 25 Aoû 2010, 23:19

De la créme ?

Combinaison moka bialetti + broyeur mazer.

Le café était absolument infame, mais vive la ""crema"" Wink



Pour le reflecto metre, c'est le genre de gadgets qu'il ne faut pas me mettre entre les mains... parole de geek xD

kouik

Date d'inscription : 22/08/2010
Machine à café : rocket espresso, bialetti moka espress 0.5, 1, 2,3, 6, french press, v60
Broyeur : Mazzer SJ
Nombre de messages : 28
Localisation : 13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par rotchitos le Jeu 09 Sep 2010, 17:41

a y'est mon matos de bureau au complet, il me le fallait léger pour le transport et c'est une version deux tasses pour chez moi pour Me, la version 1 tasse est déjà sur son lieu d'utilisation. Ce sera toujours mieux que ce que je buvais jusqu'à présent What a Face ...enfin ce ne devrait pas être pire clown

avatar
rotchitos

Date d'inscription : 05/12/2009
Machine à café : Eleveur de leviers
Broyeur : Mazzer kéké la praline
Nombre de messages : 4184

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par Niot le Mer 15 Déc 2010, 09:55

@rotchitos a écrit:a y'est mon matos de bureau au complet, il me le fallait léger pour le transport et c'est une version deux tasses pour chez moi pour Me, la version 1 tasse est déjà sur son lieu d'utilisation. Ce sera toujours mieux que ce que je buvais jusqu'à présent What a Face ...enfin ce ne devrait pas être pire clown


cette machine la est simplement superbe Wink tu nous diras ce que tu en pense à l'usage

Niot

Date d'inscription : 13/12/2010
Machine à café : Lelit
Broyeur : Hario Skerton
Nombre de messages : 132

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ivan dlabibinosouzof le Jeu 12 Sep 2013, 12:07

Je remonte le topic.

J'ai acheté la brikka 4 tasses d'un des membres du forum.

Avant tout je l'utilise avec de l'eau du robinet et du café malongo "petits producteurs" (je liquide mon stock avant d'en acheter du en grain, il m'en reste très peu ainsi qu'une boite de "gout italien").

Je remplis le réservoir jusqu'à la valve (comme indiqué sur le site de illy, on m'a aussi conseillé de ne remplir que jusqu'à la marque mais là le café est bien trop amer et fort pour moi). Je remplis le filtre de café que je ne tasse pas.

Je mets sur le feu, j'ai une cuisinière électrique d'entrée de gamme du coup pas facile de gérer la température des plaques (met longtemps à chauffer, longtemps à déchauffer aussi, c'est une électrique à plaques en fonte, pas une vitro ni une induction).

Voici ce qui se passe :

- J'ai d'abord essayé avec le feu au max. Une fois la plaque bien rouge je met la cafetière. Ca chauffe vite, quelques gouttes de café dans l'entonnoir, puis d'un coup SCHLOUPF et le café bout dans l'entonnoir. Foutu.

- J'ai réessayé avec le feu entre 3 et 4. Dans un premier temps, quelques gouttes coulent là aussi dans l'entonnoir puis plus rien. Un sifflement, puis ça se met à couler d'un coup en formant une crème. Je retire du feu dès que ça commence à couler, je laisse une petite minute le temps que tout le café soit extrait, puis je le bois.
Le café est assez amer, plus fort que le même café en cafetière filtre électrique, mais il est vrai qu'il y a un peu plus d'eau et surtout moins de café dans l'électrique, ce qui fait un café plus doux.

Ma question est : est ce que j'utilise correctement la cafetière ? Je trouve le café amer mais je ne sais pas si ça vient du malongo, si c'est normal, si je mets trop de café, ou si je le crame ?
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1680
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par giorgio le Jeu 12 Sep 2013, 12:32

@ivan dlabibinosouzof a écrit:Je remonte le topic.

J'ai acheté la brikka 4 tasses d'un des membres du forum.

Avant tout je l'utilise avec de l'eau du robinet et du café malongo "petits producteurs" (je liquide mon stock avant d'en acheter du en grain, il m'en reste très peu ainsi qu'une boite de "gout italien").

Je remplis le réservoir jusqu'à la valve (comme indiqué sur le site de illy, on m'a aussi conseillé de ne remplir que jusqu'à la marque mais là le café est bien trop amer et fort pour moi). Je remplis le filtre de café que je ne tasse pas.

Je mets sur le feu, j'ai une cuisinière électrique d'entrée de gamme du coup pas facile de gérer la température des plaques (met longtemps à chauffer, longtemps à déchauffer aussi, c'est une électrique à plaques en fonte, pas une vitro ni une induction).

Voici ce qui se passe :

- J'ai d'abord essayé avec le feu au max. Une fois la plaque bien rouge je met la cafetière. Ca chauffe vite, quelques gouttes de café dans l'entonnoir, puis d'un coup SCHLOUPF et le café bout dans l'entonnoir. Foutu.

- J'ai réessayé avec le feu entre 3 et 4. Dans un premier temps, quelques gouttes coulent là aussi dans l'entonnoir puis plus rien. Un sifflement, puis ça se met à couler d'un coup en formant une crème. Je retire du feu dès que ça commence à couler, je laisse une petite minute le temps que tout le café soit extrait, puis je le bois.
Le café est assez amer, plus fort que le même café en cafetière filtre électrique, mais il est vrai qu'il y a un peu plus d'eau et surtout moins de café dans l'électrique, ce qui fait un café plus doux.

Ma question est : est ce que j'utilise correctement la cafetière ? Je trouve le café amer mais je ne sais pas si ça vient du malongo, si c'est normal, si je mets trop de café, ou si je le crame ?
- J'ai dû écrire un mode d'emploi sur le forum, je n'ai pas le temps de rechercher, je te laisse le faire study 
avatar
giorgio

Date d'inscription : 14/08/2008
Machine à café : Oscar Nuova Simonelli
Broyeur : Grinta Nuova Simonelli
Nombre de messages : 5067
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par giorgio le Jeu 12 Sep 2013, 14:31

- Je me cite Smile  - En fait le résultat est toujours identique à la photo, la crème est très facile à obtenir mais disparaît presque entièrement une fois versé dans les tasses, pour la grosseur, le tout moulu va bien sinon je mouds comme pour l'espresso, quelques crans en + ou en - ne change guère le résultat, on remplit le filtre, on arase et on tasse à peine avec un verre ou autre, tu poses ta cafetière sur la plaque froide après tu peux y aller franco avec la puissance de la plaque, l'important, c'est d'une part de retirer, aussitôt que ça passe, la cafetière du feu et surtout de servir immédiatement et vite, le café une fois passé, brûle en quelques secondes si on le laisse dans la cafetière, parce que vidée de son eau, elle monte énormément en température, alors on vide le café et on met la cafetière sous le robinet d'eau, en quelques secondes, on peut dévisser l'ensemble, il faut là encore faire vite, faute de quoi, elle remonte en température et gros risque de voir le joint se détériorer. Gaz ou électrique donnent sensiblement le résultat, la marque on s'en fout, à part pour le tout petit modèle 2 tasses (une tasse en réalité), souvent introuvable dans d'autres marques que Bialetti.

                                                           
avatar
giorgio

Date d'inscription : 14/08/2008
Machine à café : Oscar Nuova Simonelli
Broyeur : Grinta Nuova Simonelli
Nombre de messages : 5067
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par cremoso le Jeu 12 Sep 2013, 21:07

j'ai une Vigano 2 tasses inox depuis pas loin de 20 ans que je traîne partout depuis l'armée, je fais tout pareil, mais moi je dois attendre le passage d'au moins 3/4 du volume avant de la retirer du feu sinon, ça s'arrête de passer avant la fin et je n'en retire qu'une tasse à peine. mais je baisse le feu dès que ça commence à passer.

par contre j'ai senti une vraie amélioration en changeant mon vieux joint caoutchouc qui était cuit pour un joint en silicone : ça sent beaucoup moins fort. avant en remplissant mon filtre j'avais cette odeur de vieux caoutchouc dans le nez et j'avais l'impression de le sentir encore une fois le café passé. avec le silicone c'est fini et en plus ça ne se marque pas du tout à l'usage et c'est plus facile à démonter pour nettoyer.

jetez un coup d'oeil au rayon café de votre supermarché, j'y ai trouvé les miens à 4 ou 5 euros les 2.

cremoso

Date d'inscription : 13/06/2013
Machine à café : Isomac Millenium
Broyeur : Eureka mignon
Nombre de messages : 839

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ivan dlabibinosouzof le Jeu 12 Sep 2013, 23:55

Merci Giorgio. Ce que j'ai quand je fais selon ce que j'ai décrit est exactement comme ta photo et en fait je vois que je fais un peu comme toi.

Je réessaye demain ou ce week end. Visiblement je suis pas loin du but.

En fait je pense meme que j'ai déja le truc, c'est surtout mon café qui est pas très bon Laughing 
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1680
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par giorgio le Ven 13 Sep 2013, 08:12

@ivan dlabibinosouzof a écrit:Merci Giorgio. Ce que j'ai quand je fais selon ce que j'ai décrit est exactement comme ta photo et en fait je vois que je fais un peu comme toi.

Je réessaye demain ou ce week end. Visiblement je suis pas loin du but.

En fait je pense meme que j'ai déja le truc, c'est surtout mon café qui est pas très bon Laughing 
- Oui enfin pas du tout en fait si tu attends que la plaque soit brulante avant de poser ta cafetière, il faut poser la cafetière sur la plaque froide Idea 
avatar
giorgio

Date d'inscription : 14/08/2008
Machine à café : Oscar Nuova Simonelli
Broyeur : Grinta Nuova Simonelli
Nombre de messages : 5067
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ivan dlabibinosouzof le Ven 13 Sep 2013, 09:19

Non ça je l'ai fait qu'une fois sur mes quatre essais, celui que j'ai fait avec la plaque au max.
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1680
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ratlos le Mar 01 Oct 2013, 11:44

Coucou,

Alors alors. La moka et moi, c'est un peu compliqué, pour l'instant on n'arrive pas à s'entendre.

Je vous raconte.

J'ai maintenant sous la main du bon cataldi qui me donne entièrement satisfaction en piston. Je ne dis pas que je suis au top, mais ce qui sort est gratifiant. Quand je passe à la moka, c'est la cata.

Je pense maîtriser la méthode à peu près, j'ai bien tout suivi, je vous jure (dont l'utilisation d'eau préchauffée). La preuve, je ne brûle pas le café. Je reproduis toujours la même chose pour le dosage : eau jusqu'à la soupape, filtre rempli en entier, arasé, café pas pressé (ou très très peu). Donc la méthode, je pense, n'est pas trop moisie. J'ai déjà pu tester plusieurs finesses de mouture, qui me donnent des "temps d'extraction" (si je puis m'exprimer ainsi : entre première goutte sortie et fin raisonnable de la cafetière) assez différents, de 3 ou 4 minutes à quelques dizaines de seconde. Mais dans tous les cas, contrairement à ce que j'ai cru sentir à un moment, c'est toujours beurk.

Le café qui en sort, lui, est yeurrrrk. trop acide et/ou trop amer et/ou métallique. Hypothèses :
- le café de moka ne me convient pas, c'est la vie
- ma cafetière n'est pas encore assez rodée (une bialetti alu) : un collègue italien m'a dit que les 10 ou 15 cafés qui sont déjà passés dedans n'étaient peut-être pas suffisant, il faut encore la roder
- le café pure origine torréfaction modérée n'est pas à l'aise dans une moka (jai passé le one blend et le Brésil FAF de Stéphane dedans)

Quand c'est très acide, je me dis : ok, c'est le café qui n'est pas à son aise dans une moka. Mais quand en même temps c'est ultra amer et métallique, là je me dis qu'il y a un truc qui cloche. Dans tous les cas je pense que je ne vais plus mettre mes Cataldi dedans, j'ai trop l'impression de les gâcher vu comme ils sont bons dans la french press. Donc je compte continuer la moka avec de l'italien industriel (2 sources italiennes me disent Illy ou Lavazza, et il y a le fameux Malongo aussi Smile). Pour la roder, et pour voir si ces cafés lui conviennent mieux.

Après, je pourrais aussi essayer avec une bialetti inox (qui donne apparemment moins le gout de métal, même neuve), mais on n'en trouve que des 4 ou 6 tasses, et ma 3T alu est déjà trop grande pour ma conso perso.

SAUVEZ-MOI !!!

rdm
avatar
ratlos

Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 38
Machine à café : Tite piston et tite italienne (désormais accompagnées d'une grosse piston et d'une grosse italienne)
Broyeur : Porlex à énergie renouvelable bio mais pas que.
Nombre de messages : 959
Localisation : Trouperdu, Côté d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ivan dlabibinosouzof le Ven 04 Oct 2013, 19:32

Un peu le même ressenti que toi avec quelques semaines de recul, sauf que je n'ai pas envie de trop m'emmerder... Du coup je reste sur la french press qui, elle, me donne entière satisfaction.
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1680
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ratlos le Ven 04 Oct 2013, 20:13

Ivan merci de ta réaction ! De mon côté je vais insister encore un peu. J'ai acheté du Lavazza que je vais faire passer dedans. Si au bout de ce paquet-là, je n'obtiens toujours rien de mieux, je pense que je vais laisser un peu tomber la moka Smile
avatar
ratlos

Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 38
Machine à café : Tite piston et tite italienne (désormais accompagnées d'une grosse piston et d'une grosse italienne)
Broyeur : Porlex à énergie renouvelable bio mais pas que.
Nombre de messages : 959
Localisation : Trouperdu, Côté d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ivan dlabibinosouzof le Sam 05 Oct 2013, 10:05

Ah, tu as pris lequel ?

Tu me tiendras au courant... Là faute de temps pour toper une des annonces du forum sur Paris, je me suis retourné sur un petit moulin porlex, et par ailleurs je pense que la mouture du Malongo est trop fine. Donc peut être que je retenterai une dernière fois le coup...
avatar
ivan dlabibinosouzof

Date d'inscription : 02/09/2013
Machine à café : Lelit PL41EM, piston Bodum, moka Bialetti, Ibric, Hario V60...
Broyeur : Rancilio MD 50, Porlex
Nombre de messages : 1680
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par ratlos le Sam 05 Oct 2013, 11:02

2 italiens à qui j'ai demandé conseil sur la moka m'ont dit : prends Illy ou Lavazza. Là le seul que j'ai trouvé en grain dans mon hyper c'est du Lavazza Qualita Oro. Je crois que j'en avais déjà lu du bien ici ou ailleurs.

Je l'ai fait passer dans la moka ce matin. Je mouds maintenant assez gros pour que le café sorte assez rapidement. Et bon... C'est toujours un peu trop amer à mon gout. Amer ou métallique, je ne saurais pas trop dire. En tous les cas ce n'est pas acide. J'ai 500g de Lavazza à faire passer dans la moka, si après tout ça elle n'est pas "rodée" c'est que le soucis ne vient pas du rodage, mais peut être de mon gout.

Smile

J'ai un Porlex aussi. Ce qui est bizarre, c'est que pour que le café passe pas trop lentement dans la moka, j'ai quasiment une mouture aussi grosse que pour la piston...
avatar
ratlos

Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 38
Machine à café : Tite piston et tite italienne (désormais accompagnées d'une grosse piston et d'une grosse italienne)
Broyeur : Porlex à énergie renouvelable bio mais pas que.
Nombre de messages : 959
Localisation : Trouperdu, Côté d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et avec une cafetière à l'italienne ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum