[Retour] Graef Pivalla

Aller en bas

[Retour] Graef Pivalla

Message par kilian1 le Dim 16 Sep 2018, 10:09

J'ai plongé suite à plusieurs séjours de vacances en Italie. Jusque là c'était la petit machine 19 bars à dosettes par correspondance. (choix que je ne renie pas, machine quasi offerte - faut en acheter des capsules  dites hors de prix, pour amortir l'achat d'un bon ensemble machine, moulin de pas loin 1000€).
J'ai acquis la Graef Pivalla, AVANT de m'informer ici. Erreur.
Je suis mitigé, surtout après les tardives lectures. (thermobloc, vs chaudière, importance du moulin, 25 secondes ...etc...). Pas simple tout cela, surtout qu'il y a ici des passionnés plus que presque ....excessifs.
Cette machine n'a pas d'équivalent niveau prix.  Mais est ce une bonne affaire?
Mon retour :

- Faire des RISTRETTO comme à Rome et Naples,...j'oublie. Incapable.  
- La machine m'a été livrée avec des filtres pressurisés. Ce qui fait que j'obtiens de la belle....mousse. C'est très correct.
- J'ai racheté les filtres simples. Peu de crème malgré le respect du temps et mouture fine, galette quasi sèche.
- le breuvage ESPRESSO me convient. Différent selon les cafés utilisés. Peu de tests à ce jour. Vergnano a pour l'heure ma préférence.
Si c'était à refaire j'investirais davantage : Rancilio Silvia, sans doute.
Pour une faible consommation, (mon cas, je suis seul à consommer du café, sauf si visites)  le meilleur moulin est manuel. J'ai racheté un porlex qui fait le job comme il faut et sans aucune perte de café restant coincé comme dans le broyeur  électrique fort cher.  Mais l'usage du porlex est désagréable si plus de 1 café. De plus il glisse dans la main.
Selon le site d'une grand surface spécialisée qui informe sur les lieux de fabrication, (rare), GRAEF est peut être conçu en Allemagne, mais sans aucun doute fabriquée en Chine. Ce qui peut expliquer le prix très concurrentiel. La machine est légère. Il faut les deux mains pour l'empêcher de bouger en posant ou déposant le porte filtre. Une italiennes pèse le double. Pas de secret : fallait presque doubler le coût pour avoir quelque chose qui corresponde à ce que préconisent les personnes averties qui  s'expriment ici.
Il y a quelque part sur le net  une machine "airborne" mais vu le prix , sans doute chinoise aussi.
Bilingue j'ai visité les sites/forums spécialisés allemands. Le moulin de la même marque est d'un rapport prix lui aussi exceptionnel. Capable de moudre très fin pour de l'espresso, mais avec une ENORME perte  de café moulu qui reste coincé.
Un vieil adage de par chez moi : "Ce qui ne coûte rien, ...ne vaut pas grand chose.

Un + : J'ai eu la société GRAEF au téléphone.  J'ai visité leur site. Il y a un VRAI S.A.V

kilian1

Date d'inscription : 29/08/2018
Machine à café : GRAEFF Pivalla
Broyeur : EUREKA Mignon instantanéo
Nombre de messages : 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Retour] Graef Pivalla

Message par jpp le Dim 16 Sep 2018, 10:14

Merci pour ce retour objectif qui pourra sans doute faire réfléchir celles et ceux qui voudraient faire le même choix que toi...
avatar
jpp
Prof'spresseur

Date d'inscription : 04/12/2013
Machine à café : Quick Mill Vetrano 2B
Broyeur : Eureka Zenith 65E
Nombre de messages : 3635
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Retour] Graef Pivalla

Message par Pig le Dim 16 Sep 2018, 10:24

Sujet divisé (à partir d'une présentation) pour plus de visibilité.
Merci kilian1!

Wink
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 40
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 9948
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Retour] Graef Pivalla

Message par kilian1 le Dim 16 Sep 2018, 12:25

Il est clair que j'ai fait l'erreur d'un achat précipité.
L'offre, alléchante, était sous traitée pour une surface de vente connue  avant tout pour ses livres et qui, ici,  vend son image sans intervenir réellement dans la transaction et le SAV. (c'est market quelque chose, comme l'américain).
Après le café filtre frais moulu avec des lames brûlantes, j'ai connu les poudres déshydratées suisses, puis les capsules dont la machine peu chère s'est mise à fuir rapidement. Fâché par la découverte d'un montage voulant rendre impossible tout démontage j'ai tout de même réparé grâce aux tutos du net et la fabrication d'un outil dédié. Rebuté par l'ambiance   pseudo luxueuse  des points de vente des capsules où on l'impression de venir acheter du caviar, j'ai été amené à acquérir un robot tout auto de marque SAECO (devenu philips semble t-il). Moulin intégré, filtre  pressurisé, 500€. Du tout plastique.
A raison de 3/4 cafés jour, cette machine a tenu deux ou trois ans. J'y mettais des grains variés achetés dans le commerce, Illy, Malongo. etc.  La machine a rendu l'âme malgré nettoyage  régulier. Réparation possible mais trop onéreuse. Direction  déchetterie  car le breuvage n'arrivait même pas au niveau des capsules. (Pour moi,  les robots tout auto  c'est le pire du pire).
Retour des capsules. Et des copies également suisses. Satisfaisant, sans plus.
Le sentiment d'être prisonnier des commandes par internet  et CB m'a à nouveau fait franchir ce pas GRAEF mais qui reste insuffisant pour obtenir du véritable italien.
Cela dit, vu l'investissement faible  (300€) + moulin (faut compter quasi autant pour du bon matériel ) ,  ça reste correct.
S'agissant d'un thermobloc : Il faut une minute. Je laisse 10 minutes.  Je fais pisser  l'eau de la buse  vapeur jusqu'au jet continu (préconisé GRAEF). Je mets le porte filtre+filtre et fait couler de  l'eau SANS CAFE comme cela est préconisé, pour chauffer l'ensemble et de plus chaffer le verre/tasse. Je mouds les grains. J'enlève le porte filtre, filtre.  Là je suis contraint de remplir le filtre à ras bord (10 gr) avant d'utiliser le tamper, sans quoi ça coule trop vite et la galette est trempée et coulante. Montre en main, 20 25 secondes. Je suis satisfait du résultat et SURTOUT, du goût de café prononcé, pas trop fort, pas amer (VERGNANO) et sa grande LONGUEUR en bouche.  
Evidemment un peu déçu,  cela n'est toujours de l'Italien. Je ne sais pas si une machine plus pro en serait capable.  Je me suis laissé dire qu'il faut tirer de nombreux cafés sur une machine pro, pour la faire monter en température dans tous ses tuyaux et autres chaudières, afin d'obtenir la quintessence.
La buse ne me sert à rien. Ni lait, ni thé.
Cela fait un moment que j'ai  renoncé au pseudo café de fin de repas dans les restos. Sauf trè belles enseignes, trop rarement.
En conclusion : GRAEFF Pivalla a un rapport prix/qualité   correct mais il ne faut pas s'attendre à des résultats de passionnés comme il y en a ici.
Et bien sûr il faut y consacrer un peu de temps, pas comme pour les capsules.

kilian1

Date d'inscription : 29/08/2018
Machine à café : GRAEFF Pivalla
Broyeur : EUREKA Mignon instantanéo
Nombre de messages : 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Retour] Graef Pivalla

Message par kilian1 le Sam 13 Oct 2018, 14:54

J'ose un second retour sur cette machine.
Cela va faire deux mois que je me bats avec cette graeff. Ce fut laborieux comme expliqué plus haut et même Je ne change plus rien. décourageant.  Moultes cafés dans l'évier, incapable de produire quelque chose  d'identique chaque fois.
J'ai fouillé le site. A présent j'ai bien progressé. Je ne touche plus aux réglages. Je reste constant pour tout.
Je confirme que le changement de café entraîne un nouveau réglage du moulin. Et on repart de zéro pour tâtonner.
Donc le même café qui me plait bien. Utilisation d'un filtre 2 tasses qui m'oblige à boire des doubles mais ce n'est pas gênant. (Avec le filtre une tasse c'est encore  compliqué). Je n'utilise plus les filtres pressurisés fournis.
J'obtiens  de la très belle mousse en grande quantité et couleur assez sombre. Le breuvage est à mon goût, ni amer, ni acide. Des vrais expresso de qualité mais pas encore de ristretto.
Je m'impose la contrainte suivante : Après quelques minutes, je fais couler l'eau ( brita) dans le porte filtre et filtre pour les chauffer et chauffer la douchette.  La tasse aussi est chauffée. J'essuie. Je mouds manuel à 3 millimètres du bord du PF après tassage. Puis 25 secondes montre en main. Ça marche !
Je n'ai pas l'impression que le thermobloc (système généralement  fort critiqué, mais je ne savais pas)  engendre des problèmes de constance de température.
Du coup, satisfait. Mais la prochaine machine sera  plus sérieuse et italienne. Je rappelle que celle ci est sino germanique. Les plus gros modèles sont aussi distribués sous marque Saeco avec plusieurs thermoblocs. Mais elle sortent du même endroit. Cette origine explique peut être le prix  bas.  
Le système ESE fonctionne, mais le résultat est en dessous de ce que j'arrive à tirer à présent de manière classique. Donc sans intérêt.
On trouve cette machine aux environs de 300€ en promo, 330€ plein pot. Vu la prestation, c'est finalement pas mal du tout en attendant la suite.
J'ai beaucoup appris sur le site et je remercie vivement tous les contributeurs et administrateurs.  Mention spéciale à l'historien aux connaissances encyclopédiques. Des lectures passionnantes, notamment sur l'aventure Reneka.

kilian1

Date d'inscription : 29/08/2018
Machine à café : GRAEFF Pivalla
Broyeur : EUREKA Mignon instantanéo
Nombre de messages : 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Retour] Graef Pivalla

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum