QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Ven 12 Jan 2018, 23:29

Après une petite année d'inscription sur le forum et de recherches diverses et variées, à la suite de l'achat du moulin, j'ai craqué pour une Quickmill Rubino.
Je souhaitais une machine avec thermosiphon, groupe E61 pour la réputation et le look, facilité d'avoir un café bon voir très bon, une machine pas trop grande, une buse vapeur et eau chaude pratique...Bref, après moultes réflexions et visualisation je suis tombé sur ce modèle d'une marque connue et bien montée selon mes recherches.




L'emplacement actuel est particulier, rassurez-vous le coin café est prévu dans la future cuisine clin d'oeil

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Sam 13 Jan 2018, 00:00

Première extraction, buvable. Heureux
14g de grain pesé avant broyage, léger tassage et 25s (levier complètement levé et descendu), pression constructeur, machine allumée depuis plus de 2 heures.



Par contre, le filtre avec 14g de grain pesé avant le broyage et avant tassage me semble vide. Qu'en pensez-vous ?


La galette est molle et trempée. En lien avec le filtre pas assez rempli ?


Pour la deuxième extraction, j'ai moulu plus fin d'1/2 "cran" sur le mazzer et j'ai beaucoup plus tassé...résultat pas grand chose en tasse et imbuvable Crying or Very sad

Demain matin, broyage au même "cran" que la première extraction, tassage plus important et on verra ce qu'il en sort Haha
En fonction du résultat, le quatrième essai sera certainement d'ajouter plus de grain moulu...
Il faut que je pense à noter tout ca dans un carnet et vous en faire part.

Au plaisir de vous lire.

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par fabio6034 le Sam 13 Jan 2018, 00:02

cheers

Bon amusement et bonnes découvertes ! clin d'oeil
avatar
fabio6034
Prof'spresseur

Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 35
Machine à café : Silvia V4 PID , Caravel V1, Sama Lusso, Mini Gaggia, VBM Domobar Super HX
Broyeur : Eureka Mignon, Mazzer SJ, C40 MK3
Nombre de messages : 3211
Localisation : S'nef

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par jepp le Sam 13 Jan 2018, 00:30

Génial les début.
Belle machine.

Patience et constance....
Choisi une quantité ( moi c'est plutôt 20g) sur un filtre vst.
Et tu t'y tient....
C'est à partir de cette constante que tu fait tes essais.
Ton paramètre c'est alors que la mouture et évidement le grain choisi....
Et là, il faut commencer avec du consensuel, doux et torrefié récemment et être sûr que c'est pas un truc trop exotique.

Bon voyage. Tu as vu ou plutôt goûté...on fait pas que des reussites. Mais il faut se forcer à maintenir certain parametres...pour affiner sa technique.
avatar
jepp

Date d'inscription : 09/04/2013
Machine à café : Rocket appartamento
Broyeur : Fiorenzato F4E
Nombre de messages : 89
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par brezeme le Sam 13 Jan 2018, 09:41

C'est moi ou tu ne mentionnes pas de l'origine de ton grain?
C'est tout de même l'essentiel, avant la machine, le broyeur, le grammage, le tassage et tout le reste.
Pas de bon grain, fraîchement et convenablement torréfié = pas de bonne tasse quelque que soit le montant des chèques que tu as fait...

brezeme

Date d'inscription : 24/05/2010
Machine à café : Lambro, Euro2000 PID, Faema family PID, Arrarex Carravel, SM 95 PractE PID
Broyeur : Vario Home; Mazzer SJ
Nombre de messages : 736
Localisation : 69/26

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par dudule56 le Sam 13 Jan 2018, 09:45

Hello, très belle machine associée à un super moulin, ça va donner!
J'ai hésité avec la Rubino quand j'ai acheté mon Alexia l'année dernière mais comme je ne chauffe pas de lait et que j'aime bien jouer sur la température, j'ai choisi l'Alexia.

Il y a de fortes chances que ton panier soit le même que le mien et si c'est le cas, il faut sans doute que tu mettes plus de café. Je tourne entre 19,5 et 20g pour remplir le mien à ras avant tassage. J'ai toujours procédé ainsi et quand je mets moins de café, je suis un peu perdu!

Bonne continuation!
avatar
dudule56

Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 44
Machine à café : QM Alexia Evo + Miss Audrey
Broyeur : Mazzer SJ + C40
Nombre de messages : 495
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par jpp le Sam 13 Jan 2018, 09:47

Belle machine à laquelle j'ai déjà fait allusion à l'une ou l'autre reprise.
Il y a quelques jours, c'était même une super affaire puisqu'on la trouvait à moins de 1.000 €! Comme quoi, il ne faut pas hésiter à guetter les fluctuations de prix des machines convoitées.
Pour la quantité de mouture, les QM aiment généralement bien qu'on ne lésine pas sur la question clin d'oeil . Il faut en tout cas que la gorge du filtre soit recouverte...
avatar
jpp
Prof'spresseur

Date d'inscription : 04/12/2013
Machine à café : Quick Mill Vetrano 2B
Broyeur : Eureka Zenith 65E
Nombre de messages : 3776
Localisation : Gironde

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par Maya le Sam 13 Jan 2018, 12:45

+1 Avec les autres, un peu plus de mouture quitte à moudre un peu plus gros je pense

Maya

Date d'inscription : 29/06/2009
Machine à café : Rancilio Silvia V2, Arrarex Caravel
Broyeur : Mazzer SJ, Nemox LUX
Nombre de messages : 1514
Localisation : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Sam 13 Jan 2018, 14:00

Effectivement vous avez raison pour les grains.  Cool
Pour les grains actuels, j'utilise ceux reçu avec la machine. Je n'ai reçu que de la torréfaction médium. En ce moment, le paquet utilisé a été torréfié le 21/12/17.
C'est vieux mais les problèmes/difficultés actuelles ne viendrait pas de ça.
Lors de l'extraction j'ai très vite du "blonding", au niveau du goût ce n'est pas amer mais je trouve que le goût n'est pas hyper prononcé, je trouve que le goût est au niveau des cafés (commerçants) excepté le grain qui est plus doux.

Bref, in progress Heureux


Dernière édition par berny007 le Dim 14 Jan 2018, 01:03, édité 1 fois (Raison : Orthographe)

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par metasystem le Dim 14 Jan 2018, 11:04

avec 14g c'est normal...
avatar
metasystem
Prof'spresseur

Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 35
Machine à café : Bezzera Prof'express, pavoni europiccola 1975, hario V6, Napolitaine , french press 35cl, aéropress, turkish pot
Broyeur : compak k6 (wega), santos 6A, hario skerton, feldgrind
Nombre de messages : 6304
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par JoysTiiKk le Dim 11 Nov 2018, 07:40

Bonjour Berby , un retour d'experience sur cette machine qui est sur ma short-list ?
merci a toi .

JoysTiiKk

Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 37
Machine à café : Hario V60
Broyeur : bodum, porlex mini
Nombre de messages : 23
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Mar 13 Nov 2018, 09:28

Je te fais ca sous peu clin d'oeil

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Mar 13 Nov 2018, 19:26

Alors un petit retour d'expérience...

Très content de la machine, aucun problème avec sauf la sortie de la valve en fin d'extraction qui je pense est un peu haute et du coup ca gicle un peu partout...mais je pense que la définition de la hauteur idéale doit être difficile à déterminer car le jet n'a pas toujours la même force.

Par contre, le levier actionnne un bouton commandant la pompe si je suppose correctement le fonctionnement de la machine, est-ce normal ? (n'ayant pas vu en détail d'autre machine à groupe e61)

Les lances vapeurs et eau chaudes ne sont pas vraiment thermo-protégés (juste une petit caoutchouc) => attention ca chauffe vite, très vite.

Au début, j'avais mis la machine sur une prise programmée mais suites à quelques déconvenues de part une envie subite Haha je la laisse toute le temps allumé, pas très écolo mais l'isolation de la chaudière est excellente me semble-t-il.  Je vois rarement le voyant de chauffe s'allumer quand je suis à côté lors des repas, ce qui ne me donne pas une trop mauvaise conscience.

Comme précisé plus haut, je tourne à 18g par shot.

Par contre, ca ne pardonne pas le choix du café, le plus fraichement torréfié et j'ai bien plus facile d'extraire du café italien que du légèrement torréfié.

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par Pig le Mar 13 Nov 2018, 20:39

Bien vu pour le lancement de la pompe, toutes les E61-like manuelles fonctionnent ainsi.

Sois content de tes lances "burn me", passée la mode des lances "no burn" isolées au Téflon à l'intérieur, des marques comme LaMarzocco proposait les "burn me" en option (ça a été le cas sur la GS3 il y a quelques versions). Le seul progrès actuel, ce sont les "no burn" à double corps acier (donc sans Téflon), qui restent encore fort peu utilisées.

Wink
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 40
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 10374
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par JoysTiiKk le Mer 14 Nov 2018, 08:10

Nickel berny ! Merci pour le retour .
2 petites questions si tu veux bien .
- quel temps de chauffe de la bête départ a froid ?
- des tentatives de sortir quelques ristretti ?
Et question pour tous, justement sur le groupe E61 et les ristretti : faisable ?

JoysTiiKk

Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 37
Machine à café : Hario V60
Broyeur : bodum, porlex mini
Nombre de messages : 23
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par metasystem le Mer 14 Nov 2018, 08:14

Rien n'empêche de faire des ristretti avec un e61. Comme on dit, qui peut le plus, peut le moins...
Pour le temps de chauffe en règle générale on conseille 30m "pour être sûr" qu'elle soit parfaitement chaude..
avatar
metasystem
Prof'spresseur

Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 35
Machine à café : Bezzera Prof'express, pavoni europiccola 1975, hario V6, Napolitaine , french press 35cl, aéropress, turkish pot
Broyeur : compak k6 (wega), santos 6A, hario skerton, feldgrind
Nombre de messages : 6304
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par JoysTiiKk le Mer 14 Nov 2018, 08:19

Je me doute bien que rien n’empêche de le faire , mais d’après ce qu'on lit ici ce n'est pas leur domaine de prédilection .
Merci pour les réponses .

JoysTiiKk

Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 37
Machine à café : Hario V60
Broyeur : bodum, porlex mini
Nombre de messages : 23
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par Freewind33 le Mer 14 Nov 2018, 08:26

+1 avec @metasystem

sur le temps de chauffe ; lorsque je suis pressé par le temps, alors je tire après 20mn de chauffe en faisant un flush dans le porte flltre histoire de le chauffer et je mets un peu d'eau chaude dans une tasse pendant que je mouds le café etc. (cela m'est déjà aussi arrivé de la passer au micro-onde ...). Mais c'est mieux après 30mn.

S'agissant des ristretti, aucun souci.
avatar
Freewind33

Date d'inscription : 02/04/2018
Age : 55
Machine à café : Rocket Appartamento, Bialetti 6t, French Press 35cl, Delonghi Dinamica FEB 3515.B
Broyeur : Eureka Mignon Chrome, El Commandante C40 et balance Bonavita
Nombre de messages : 561

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par metasystem le Mer 14 Nov 2018, 10:15

Faire un ristretto est moins compliqué qu'un espresso... La variation thermique est moindre (moins d'eau passe) et on travaille avec des ratios supérieur (certains font des ristretti avec un ratio 1:1).
Ce qui va faire varier, c'est le groupe. Le Rossi est plus directif a cause de sa structure hydraulique (vanne 3 voie électrique avec faible diamètre) vs e61 avec 3 voie mécanique...
La pompe aussi influence car une pompe vibrante envoie le flux en direct là ou la pompe rotative met 1 à 2s pour atteindre sa pression max...
Il y a, comme tu le vois, des différences... Elles auront un impact sur le résultat, on ne peut pas le nier. Mais ça ne veut pas dire que l'un sera meilleur que l'autre. Juste que ce sera... Différent...
avatar
metasystem
Prof'spresseur

Date d'inscription : 03/12/2014
Age : 35
Machine à café : Bezzera Prof'express, pavoni europiccola 1975, hario V6, Napolitaine , french press 35cl, aéropress, turkish pot
Broyeur : compak k6 (wega), santos 6A, hario skerton, feldgrind
Nombre de messages : 6304
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Mer 14 Nov 2018, 13:37

Alors perso, en bon amateur un peu égoïste, je me tire mes 18g pour plus ou moins 34g en tasse.

Pour le temps de chauffe, je confirme 30min minimum.

Pour la lance vapeur, ça pousse beaucoup, pas évident d'arriver à mousser du lait pour du latte art.

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Mer 14 Nov 2018, 19:06

niveau pompe, le lancement ce fait en douceur, lorsque je monte le levier, il y a un moment ou le groupe fait un bruit d'aspiration avant que la pompe n'envoie le jet.

Je suppose que c'est normal.

Le plus délicat en ville de province c'est la source de café fraichement torréfier ET surtout correctement torréfier...

Le moulin de qualité est indispensable. Je n'ai qu'un reproche à faire mon Mazzer, c'est l'absence de fourche pour poser le porte-filtre lors du remplissage mais d'un autre côté comme je rempli un petit godet et que je renverse (de bas en haut en un coup) dans le porte-filtre je ne mets pas de café moulu à côté Haha

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par Pig le Mer 14 Nov 2018, 19:52

Tu peux te bricoler un support de porte-filtre. Et pour régler le problème de fraicheur et de cuisson des grains, étant passé par là, j'ai bien une idée...

Wink
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 40
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 10374
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par JoysTiiKk le Jeu 15 Nov 2018, 07:14

Non Pig ...ne lui infuse pas ça . Il a l'air ravi et en paix avec sa machine ne le relance pas . Mdr2

JoysTiiKk

Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 37
Machine à café : Hario V60
Broyeur : bodum, porlex mini
Nombre de messages : 23
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par berny007 le Jeu 15 Nov 2018, 15:21

Effectivement, je suis en paix avec pour le moment...le support de porte-filtre me parait difficile, je devrais réduire la sortie du café moulu et trouver un système pour tenir le porte-filtre en même temps...
C'est faisable, j'en suis sur mais je n'ai pas le temps ni les outils pour faire ce à quoi j'ai déjà pensé Wink

Dans l'absolu, faire ces modifs/ajouts rajouteraient du confort à l'usage mais ca ne m'est pas indispensable pour le moment...

berny007

Date d'inscription : 23/04/2017
Machine à café : QuickMill Rubino, piston bodum
Broyeur : MAZZER SJ drogheria, hario skerton
Nombre de messages : 43
Localisation : cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par JoysTiiKk le Jeu 15 Nov 2018, 16:04

je crois qu’il parlait de torréfaction maison ...

JoysTiiKk

Date d'inscription : 20/09/2017
Age : 37
Machine à café : Hario V60
Broyeur : bodum, porlex mini
Nombre de messages : 23
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: QuickMill Rubino, mon aventure avec la bête

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum