Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par doubleshot le Jeu 16 Juil 2015, 16:38

Bonjour,

J'ai acquis une Gaggia Classic d'occasion il y a 4 ans ; je n'ai jamais posté ici mais j'ai largement pu profiter des retours/conseils des membres du forum depuis quelques années... Bref il est grand temps pour moi de remercier tout le monde et de contribuer (un peu) à mon tour : je viens de finir de modifier ma machine pour y ajouter  un PID (un simple PID Sestos pour contrôler la température de la chaudière, en mode espresso et en mode vapeur grâce à l'utilisation de 2 petites diodes et d'un chargeur de téléphone -- rien de bien original, tout est documenté  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et un générateur de signal carré relié à un relais statique afin de contrôler la pompe Ulka EP5 de ma machine (une modification qui permet de faire varier de manière assez précise le débit et du même coup la pression au cours de l'extraction). Je suis assez satisfait du résultat.

Voici le schéma d'origine de la machine :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et le schéma une fois les modifications réalisées :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai trouvé ce générateur de signal carré sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. L'idée est simplement d'obtenir sur une période de durée T secondes un courant continu de 5V pendant une proportion d de la période T, et pas de courant (0V) sur la proportion restant de la période (1-d). En utilisant ce signal carré pour commander un relais statique (j'utilise un Fotek, zero-crossing, 40A) relié à la pompe, la pompe s'active pendant T*d seconde et s'arrête pendant T*(1-d) seconde. Si la période T est suffisamment courte, on peut contrôler la puissance de la pompe, sans que la discontinuité de son débit ne soit visible dans l'écoulement de l'espresso.

En 1 seconde, la pompe effectue 25 pulsations (50 Hz / 2 en raison de la diode en série avec la pompe). En prenant une période de 0.4 seconde (fréquence de 2.5 Hz) pour le signal carré, j'obtiens 10 pulsations de la pompe par période, et je peux du coup faire varier la puissance de la pompe par incréments de 10%. Un potentiomètre monté sur le côté de la machine (à côté du bouton vapeur) permet de contrôler le rapport cyclique (d).

Juste une difficulté : le relais statique est gêné par la diode en série avec la pompe, qui l'empêche de détecter le passage à zéro et de faire son job (se fermer quand le signal carré lui demande). J'ai donc rajouté une resistance en parallèle avec la pompe afin de laisser passer environ 1 mA. (Plus de détails dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

J'utilise le potentiomètre pour augmenter progressivement le débit d'eau au début de l'extraction (de 10% à 100%) au cours des 10 premières secondes de l'extraction, et le faire redescendre un peu à partir de 25 secondes (histoire d'imiter le profil levier). Résultat : plus aucun channeling (il m'arrivait encore d'avoir des extractions en donut, bien visibles avec mon porte-filtre bottomless -- malgré tous mes efforts d'amélioration de distribution de la mouture), écoulement toujours bien propre et "visqueux", et sans accélération soudaine dans le dernier tiers. Le plus intéressant dans l'histoire, c'est que :

1- la pré-infusion oblige à moudre fin, beaucoup plus fin. Alors que j'avais tendance à me limiter aux grains brésiliens/voie sèche (hors du Daterra / FAF bob-o-link, point de salut), j'arrive maintenant à sortir d'excellents espressi à partir de grains que je réservais presque systématiquement aux extractions douces. Je n'ai pas investi dans un refractomètre (facilement 3 fois le prix de ma machine), mais ce résultat est cohérent avec l'idée selon laquelle la préinfusion et certains profils de pression/débit permettent d'augmenter le taux d'extraction et de limiter la sous-extraction (excellent post à ce sujet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

2- j'obtiens des extractions avec suffisamment de corps, même avec des brew ratio élevés (du genre: 18g dans le PF, 40g-42g en tasse -- c'est beaucoup plus allongé que ce à quoi je m'étais habitué, mais le résultat est très équilibré, presque doux, et bizarrement assez épais/corpulent).

Prochaine mod : l'installation d'un Raspberry Pi pour automatiser tout ça, sauvegarder les logs de mes extractions/températures, et peser la quantité de café dans la tasse...).

doubleshot

Date d'inscription : 05/02/2013
Machine à café : Gaggia Classic
Broyeur : Mahlkönig Vario
Nombre de messages : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Jeu 16 Juil 2015, 16:53

Formidable... !!!!!

Parmi pleins de choses, je ne comprends pas pourquoi tu dis que les 50Hz sont divisés par 2 à cause de la diode. Ca change le profil du signal (juste la bosse >0 demeure) mais pas la fréquence, non ?
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par doubleshot le Jeu 16 Juil 2015, 18:29

Bien vu : ça n'avait aucun sens : la fréquence n'est pas divisée par 2 ; je ne sais pas où j'ai été chercher ça ! Donc la pompe fait 50 pulsations (50 demi-cycles AC) par seconde. Sur une période de 0.4 seconde, il y a 20 pulsations. Au minimum, la pompe est à 5 % de sa puissance (1 demi-cycle AC où le SSR est ON, et 19 demi-cycles OFF), et augmente par increments de 5 %.

doubleshot

Date d'inscription : 05/02/2013
Machine à café : Gaggia Classic
Broyeur : Mahlkönig Vario
Nombre de messages : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Jeu 16 Juil 2015, 20:33

Je crois que tu conclus à un incrément fini (5%) parce que tu résonnes sur une période. En raisonnant sur N périodes, on obtient un incrément de 5/N %, quelque soit N.

Bref, l'incrément me semble infinitésimal: le potentiomètre fait monter continument la puissance moyenne consommée par la pompe et donc le débit moyen (qui lui est proportionnel).

En fait, si la puissance de la pompe est P et le débit d'eau D, la puissance de la pompe alimentée par ton signal carré est Pd, où d est un paramètre continu entre 0 et 1, et le débit Dd.

Vraiment formidable !!!!!! sunny sunny sunny

On peut noter que la puissance "moyenne" Pd est indépendante de la fréquence du signal carré (la "moyenne" étant prise sur un nombre suffisamment grand de périodes : celle du secteur à 50Hz et celle du signal carré, et donc en fait la grande des deux périodes). Ce que je veux dire c'est qu'a priori, il me semble qu'il est inutile d'avoir un nombre important de périodes du secteur dans une période du signal carré. Je pense qu'on peut réduire la fréquence du signal carré on va dire arbitrairement, par exemple de l'ordre de celle du secteur (ou même plus courte). Dans tous les cas, la puissance effective est Pd et donc le débit Dd, avec d un paramètre continu. (Si c'est la période du signal carré qui est la plus courte des deux, alors la pompe ne pompera que pendant une partie de son cycle mais peu importe.)

Peux-tu modifier la période du signal carré ? 0,4s est énorme. La réduire rend plus continue le débit, ce qui ne signifie pas qu'avec 0,4s le résultat en tasse en pâtit mais ce serait intéressant de voir si la réduire (sans changer ton paramètre d bien sûr) nécessite de changer la finesse de la mouture pour obtenir un même débit. Ce qui est sûr c'est qu'en deça d'une certaine période pour le signal carré, on ne gagnera plus rien. Est-ce que 0,4s est déjà suffisant ou pas, ce serait peut-être intéressant à voir, par exemple avec 0,1s ?
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par doubleshot le Jeu 16 Juil 2015, 23:30

Oui, je raisonne sur 1 période ; mais en continuant sur N périodes, le signal carré se répète à chaque période. Donc si le SSR se ferme le temps d'obtenir 1 pulsation de la pompe sur une période de 0.4 sec (qui comprend au maximum 20 pulsations de la pompe), il fera la même chose à toutes les périodes suivantes : 1 pulsation ON, 19 pulsations OFF, 1 pulsation ON, 19 pulsations OFF, 1 pulsation ON, 19 pulsations OFF, etc. à la fin on arrive toujours en moyenne à 5% de pulsations ON et 95% OFF, non ?

Je vais essayer d'augmenter encore la fréquence (enfin, de raccourcir la période du signal carré) pour voir le résultat en tasse -- clairement, à mesure que la fréquence augmente, on va perdre en précision car il y aura encore moins de pulsations par période. Rien de dramatique a priori, mais j'ai peur d'atteindre les limites du SSR : en 0.1 sec, il n'y a plus que 5 pulsations donc on ne contrôle au mieux que par incrément de 20%; pour être à 20% de la puissance totale (en pré-infusion par exemple), il faut que le SSR se ferme et s'ouvre très vite, en 0.02 sec uniquement... Tiendra t-il le coup ? La pompe est une charge inductive : à chaque ouverture du circuit (passage de ON à OFF), une surtension se crée qui ne devrait pas lui faire beaucoup de bien; mais c'est de la pure spéculation de ma part. Enfin clairement, il doit y avoir un équilibre à trouver dans tout ça (résultat en tasse vs. précision et durée de vie du SSR).

Pour la mouture, je crois que c'est un résultat établi maintenant : la préinfusion permet de moudre plus fin car elle réduit la migration des fines (c'est notamment ce que dit Scott Rao dans son petit bouquin Espresso Extraction).

doubleshot

Date d'inscription : 05/02/2013
Machine à café : Gaggia Classic
Broyeur : Mahlkönig Vario
Nombre de messages : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Ven 17 Juil 2015, 01:12

Hello,

je ne suis pas compétent en électricité/électronique et peut-être je dis n'importe quoi, mais ce qu'il me semble est que la période T_c du signal carré multipliée par ton paramètre d n'a je crois pas à être un multiple de la période T_r du réseau. Dans ton exemple, dxT_c/T_r vaut 20 quand d=1, mais il n'y a je crois aucune contrainte qui impose que les valeurs possibles de d soient telles que dxT_c/T_r prenne une valeur entière 1,2,...,20. N'importe quelle valeur réelle entre 0 et 20 me semble autorisée par le potentiomètre. En d'autres termes, le SSR peut couper l'alim en plein milieu d'une des pulsations de la pompe. Je me trompe ? Il n'a pas à couper l'alim forcément à la fin d'une pulsation. Corrige-moi si ce que ej dis est faux, stp.

Sinon, ma suggestion de tenter de réduire la période du signal carré est celle d'un béotien ! Si ça risque de claquer qque chose c'est à oublier !

En tout vas encore bravo à toi.
Je regardais depuis 10 jour le principe des slayer, LM strada, GS3 paddle modifiée en groupe strada, qui contrôlent le débit pour faire du profilage de pression ou de débit (c'est équivalent). Les autres versions consistent à réduire l'alim électrique des pompes rotatives. Ta version est formidable, pour pompe à vibration ! Je me demandais comment monter une valve à ouverture manuelle continue ajustable pdt le shot sur un T avec la pompe et un retour opv sur les deux autres sorties du T, sur une machine à pompe à vibration. Un scénario hydrolique plutôt qu'électrique. Alors ton montage... j'adooore. Merci pour le partage.
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par doubleshot le Ven 17 Juil 2015, 17:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En d'autres termes, le SSR peut couper l'alim en plein milieu d'une des pulsations de la pompe. Je me trompe ? Il n'a pas à couper l'alim forcément à la fin d'une pulsation. Corrige-moi si ce que ej dis est faux, stp.

Justement, d'après ce que j'ai pu lire : lorsque le signal de commande (DC input) s'arrête, le SSR laissera passer le courant alternatif jusqu'au passage à zero du cycle AC. (C'est parce que la sortie du SSR est en fait un TRIAC). Du coup mon SSR ne laisse passer le courant alternatif que s'il reçoit l'ordre de le faire au moment précis où le courant alternatif passe à zéro ; mais il n'arrête effectivement de faire passer le courant une fois qu'on lui a demandé de le faire qu'après un passage à zéro... Donc quoi qu'il arrive la pompe est alimentée jusqu'a la fin de la pulsation.

La blague dans l'histoire, c'est que le signal carré et le courant alternatif peuvent très bien être mal synchronisés (même en choisissant comme fréquence du signal un diviseur entier de 50Hz). Du coup, le SSR peut laisser passer le courant pendant 1 cycle de plus que prévu (il suffit qu'il reçoive un signal sur le circuit de commande, même très court, au moment du passage à zéro pour que la pompe effectue une pulsation complète).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
En tout vas encore bravo à toi.
Je regardais depuis 10 jour le principe des slayer, LM strada, GS3 paddle modifiée en groupe strada, qui contrôlent le débit pour faire du profilage de pression ou de débit (c'est équivalent). Les autres versions consistent à réduire l'alim électrique des pompes rotatives. Ta version est formidable, pour pompe à vibration ! Je me demandais comment monter une valve à ouverture manuelle continue ajustable pdt le shot sur un T avec la pompe et un retour opv sur les deux autres sorties du T, sur une machine à pompe à vibration. Un scénario hydrolique plutôt qu'électrique. Alors ton montage... j'adooore. Merci pour le partage.

Merci pour tes encouragements ! Si tu t'intéresses à ce genre de mod, apparemment il est possible de contrôler une pompe à vibration de manière beaucoup plus clean et précise avec un IGBT ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Ça dépasse (de beaucoup) mes maigres connaissances en électronique, et je ne me sentais pas à l'aise de me lancer là-dedans... mais peut-être que tu auras le courage !

doubleshot

Date d'inscription : 05/02/2013
Machine à café : Gaggia Classic
Broyeur : Mahlkönig Vario
Nombre de messages : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Ven 17 Juil 2015, 18:06

Je ne suis pas capable de suivre tes explications par manque de compétence mais ta phrase (que j'admets donc)

"il n'arrête effectivement de faire passer le courant une fois qu'on lui a demandé de le faire qu'après un passage à zéro... Donc quoi qu'il arrive la pompe est alimentée jusqu'a la fin de la pulsation."

permet comme tu le dis de conclure que l'incrément est de 5%.  

Du coup, sur un maximum de 15 bar, le min est de l'ordre du bar et c'est dans ces eaux là que les pocesseurs de slayer ou LM strada disent comme tu le confirmes pouvoir au final moudre très fin avec une préinfusion basse pression. 10% d'incrément serait ok aussi, faut pas exagérer...

La slayer je crois fixe une fois pour toute le débit (donc la pression) pour la préinfu. Sur le groupe LM strada avec le mano monté sur le groupe lui-même, on fixe la pression de préinfu ou d'extraction au vol, en jouant avec le paddle sur le débit qui alimente le groupe alors que la pression de la pompe est toujours au max (comme sur slayer).

Maintenant, ta version ressemble, question utilisation, à la version LM strada (on fait tout varier au vol). Sur cette machine, pour être efficace, le mano (celui monté sur le groupe, pas celui qui indique la pression chaudière qui est j'imagine rapidement à 9bars quand la pompe rotative est lancée) est très utile. On voit ce qu'il se passe dès que l'eau arrive dans le PF et que la pression y grimpe, donc après qu'on ait réduit le débit pour jouer sur le profil de pression (et pas avant où c'est le mano chaudière qui donne l'info, d'ailleurs presque inutile).

Par contre, il y a une différence : dans ta version, tu contrôles la pression dans la chaudière (et donc celle dans le PF), ce qui est différent des strada/slayer. Chez eux quand la pompe fonctionne, elle le fait à fond. Pas chez toi. Du coup, un mano mesurant la pression chaudière chez toi serait très très utile pour contrôler le profil de pression/débit en cours d'extraction, sans devoir monter un mano après le diffuseur comme sur la strada, ce qui est nettement plus compliqué.

Bref, as-tu ajouté un mano chaudière sur ta machine ?

Pour se distraire, voici une vidéo d'une modification du groupe de la GS3 en celui de strada manuelle avec mano mesurant la pression après avoir réduit le débit, donc différent du mano chaudière qui indique la pression de l'opv.



PS: je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas le son sur la vidéo sauf en cliquant directement sur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par r0bin le Ven 17 Juil 2015, 23:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : excellent, chapeau Cool

coïncidence, j'étais justement en plein dedans, j'utilise mon raspberry et son générateur de signaux carrés (PWM) afin de réguler ma résistance chauffance via un SSR Fotek comme toi (j'émule un bête PID en somme)
c'est très intéressant si on peut réguler la pompe facilement

comme le dit [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , as-tu essayé de mettre un manomètre afin de valider ton profil de pression?
et que pour chaque 10% tu obtiens une variation de pression équivalente?
avatar
r0bin

Date d'inscription : 14/06/2013
Machine à café : Rok, Rocket Cellini++, Olympia Cremina 67, Peppina
Broyeur : Feldgrind 1.2, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2323
Localisation : Hauts de Seine (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par doubleshot le Sam 18 Juil 2015, 10:26

Malheureusement, je n'ai pas encore installé de mano sur ma machine. D'après ce que j'ai pu lire, il y a plusieurs possibilités sur la Gaggia Classic,  mais rien ne me paraît idéal :

- percer la chaudière (je voudrais éviter),
- mettre un mano à la place de la sortie vapeur (bof : je ne fais pas souvent de capuccinos, mais ça m'arrive quand même de temps en temps)
- ajouter un raccord en T juste à la sortie de la pompe pour y mesurer la pression (mais là, j'ai peur d'avoir des mesures difficiles à interpréter -- l'aiguille ne va faire que d'osciller).

Evidemment, l'idéal serait de mesurer la pression dans le groupe :-) Mais je ne pense pas que ce soit possible sur cette machine (le groupe est situé directement au dessus de la chaudière).

doubleshot

Date d'inscription : 05/02/2013
Machine à café : Gaggia Classic
Broyeur : Mahlkönig Vario
Nombre de messages : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Sam 18 Juil 2015, 10:50

Sur un groupe accouplé, effectivement je ne vois pas où monter le mano ailleurs qu'après la pompe. Sur les lady ou sylvia tunées j'imagine que c'est ce que font les gens.

Mais de toute façon où que ce soit, le signal acoustique de 50hz qui se propage dans l'eau poussée par la pompe à vibration se retrouve partout dans le circuit, jusqu'à la mouture, avec un profil ou amplitude modifiés mais à la même fréquence.

C'est le filament en serpentin entre le T et le mano qui sert de filtre passe-bas et tue les hautes fréquences. (Il augmente les frottements et ceux-ci augmentes d'autant plus que la vitesse du fluide (la fréquence ici) augmente, d'où l'effet filtre.)
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par doubleshot le Sam 18 Juil 2015, 23:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : merci pour tes explications : je comprends mieux l'intérêt du tuyau en serpentin. Juste une question probablement bête (je suis une bille en physique, et pas scientifique de formation) : si je suis ton raisonnement, quand la longueur du serpentin augmente, les pulsations sont mieux filtrées, et les vibrations de l'aiguille sont atténuées. Mais risque t-on aussi d'observer sur le manomètre une montée de la pression artificiellement ralentie si le serpentin est trop long ? Du coup, est-ce qu'il y a une longueur optimale ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]: je suis très intéressé par ton projet de PID sur raspberry pi. Maintenant que j'ai réussi à commander la pompe avec un SSR et un potentiomètre, j'ai envie d'automatiser le profil du débit de la pompe, et de sauvegarder les derniers profils créés avec le potentiomètre... Je m'aperçois que le réglage "en live" du débit de la pompe a comme principal intérêt celui de pouvoir réduire le flux d'un shot qui coule trop vite en fin d'extraction (si la mouture est trop grossière, grains trop vieux, etc.), ou de préinfuser plus longtemps (si la mouture est trop fine par exemple). Bref, je galère beaucoup moins à faire des petits ajustements sur mon moulin pour ralentir ou accélérer le shot de quelques secondes, et je sors de très bons shots même quand la finesse de la mouture n'est pas forcément idéale. Ce qui m'embête par contre, c'est que ça introduit un paramètre difficile à maintenir constant et à reproduire par la suite : tout se fait maintenant un peu au pif (enfin, à l'oreille : avec le bruit de la pompe que j'ajuste en fonction du débit observé à la sortie du portefiltre... d'autant que je n'ai pas de mano) ; du coup, si je sors un shot excellent, pas moyen de savoir exactement comment le refaire...

doubleshot

Date d'inscription : 05/02/2013
Machine à café : Gaggia Classic
Broyeur : Mahlkönig Vario
Nombre de messages : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Dim 19 Juil 2015, 01:46

Peut-être que je saisis mal ta question. Corrige moi stp si c'est le cas.

Je crois que ton questionnement vient du fait qu'il y a deux notions de vitesses dans le phénomène :

- la première est la vitesse à laquelle les tranches ou sections d'eau dans le serpentin oscillent sur place. Cette vitesse est grande pour les hautes fréquences et basse pour les petites fréquences. Le serpentin fin et long engendre des frottement et ceux-ci sont proportionnels à cette vitesse. Donc on filtre (on atténue l'amplitude) des hautes fréquences.

Il nous reste alors essentiellement un signal avec des harmoniques à basse fréquence. Le signal est donc grosso modo contant (fréquence nulle) c.à.d. que la pression (le signal quoi) est quasi constante, par exemple 12 bars.

- Il y a alors une seconde notion de vitesse qui entre en jeu. Pour piger, posons la question suivante:
Si à une extrémité du serpentin on applique cette pression constante de 12bars, à quelle vitesse cette information va-t-elle se propager à l'autre extrémité du serpentin où on a placé le mano ?
La réponse est : "à la vitesse du son dans l'eau". Cette dernière est de 1200m/s je crois (de mémoire), 4 fois plus rapide que dans l'air. Bref, le mano reçoit l'info "instantanément".

-----

Autre chose: pour atténuer les hautes fréquences, au lieu de mettre un long serpentin, on peu aussi plonger le mécanisme interne du mano dans un liquide visqueux. C'est la même idée: le liquide visqueux qui remplit certains mano sert à introduire du frottement qui aboutit à atténuer les hautes fréquences.
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par r0bin le Mar 28 Juil 2015, 22:51

retour d'expérience vu que vous êtes en plein dans le sujet:
je viens juste de brancher mon capillaire (serpentin) en sortie de pompe, avant mon manomètre ne faisait qu'osciller rendant la lecture difficile.

et ben ça marche au poil!
j'ai pris celui-ci chez eevad: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


désormais je vois ma pression affichée correctement et surprise: j'ai 11bars avec le filtre aveugle affraid
je trouvais mes espressos un peu acides ces derniers temps, c'est peut être lié.
va falloir baisser tout ça Wink

avatar
r0bin

Date d'inscription : 14/06/2013
Machine à café : Rok, Rocket Cellini++, Olympia Cremina 67, Peppina
Broyeur : Feldgrind 1.2, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2323
Localisation : Hauts de Seine (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Mer 29 Juil 2015, 01:26

Ben tu étais à 10,5b y'a 3 mois chez David, avec ton mano sur PF.
Olala, com il dramatise, lui Razz.
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par r0bin le Mer 29 Juil 2015, 11:24

Ouais je pensais que j'étais a 10 bars je suis tout retourné :-D
Bon apres je crois qu'il y a des pertes entre sortie de pompe et sortie de groupe c'est peut etre normal en fait.
Je vais faire peter les tests, tiens toi tu es à 15bars si je me rappelle  ? Tu as tes meilleurs resultats à quel grammage pour cette pression ? (Pour melange italien)
avatar
r0bin

Date d'inscription : 14/06/2013
Machine à café : Rok, Rocket Cellini++, Olympia Cremina 67, Peppina
Broyeur : Feldgrind 1.2, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2323
Localisation : Hauts de Seine (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Mer 29 Juil 2015, 11:53

A propos des variations de pressions dans le circuit, voilà comment je comprends les choses:

Avec PF aveugle, la pression est la même dans tout le circuit. En effet, puisque l'eau y est statique, si entre deux points la pression différait, ben l'eau se mettrait à bouger (!)

Et quand on a le PF+mouture et que le débit est devenu constant, la pression en amont est légèrement plus grande qu'en aval car sur une tranche de fluide, la force de pression en amont égale celle en aval PLUS les frottements. En pratique je pense que c'est uniquement au niveau des diffuseurs que les frottements sont non-négligeables et bien sûr surtout au travers de la mouture elle-même: donc c'est en pratique au passage du diffuseur et de la mouture que la pression chute... jusqu'à pression atmosphérique.

---

A 15bars, avec mélanges italiens, pour moi c'est le plus souvent filtre 1T avec 10-11g. C'était le cas par exemple avec ton mélange de Ventimiglia.
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par r0bin le Mar 04 Aoû 2015, 23:01

bon ben j'ai testé de débrider l'OPV et un truc marrant est arrivé:

lorsque ma pompe dépasse les 12bars, elle s'arrête!
on dirait que Rocket a placé une protection pour pas dépasser une certaine limite de pression de la pompe.
du coup je suis revenu à 10 bars, déçu de pas avoir pu tester 15 bars et de faire chauffer le filtre 1T

(en même temps je me demande si la machine aurait encaissé les 15bars, elle n'est peut être pas conçue pour...)


-----
ps: en parlant du mélange de vintimiglia, ça me manque ce café: je me lancerais bien une commande si y'a des motivés
avatar
r0bin

Date d'inscription : 14/06/2013
Machine à café : Rok, Rocket Cellini++, Olympia Cremina 67, Peppina
Broyeur : Feldgrind 1.2, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2323
Localisation : Hauts de Seine (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Mer 05 Aoû 2015, 14:21

Incroyable cette histoire de pompe. Je n'ai également jamais entendu parler d'un tel dispositif. En fait, pour que ça marche, il y aurait qque chose qui coupe l'alim au delà d'une certaine puissance consommée (?) Si c'est le cas, ça doit pas être compliqué de trouver l'élément sur le circuit électrique qui fait le travail.

J'ai peine à croire que la tuyauterie et la pompe aient le moindre souci pour encaisser 15 bars... les oscars, elektra, les petites machines bon marché... le font avec le même matériel. Par contre, c'est vrai que jamais je n'ai vu de post concernant l'E61 à 15bars. Des gens ont bien du essayer, mais je n'ai pas vu leurs posts, s'ils existent. Un risque à ce niveau là ?
Maintenant ça me revient, Pootoo disait que sur le BZ13, il y avait aussi une double protection de la pression: opv réglable + sorte d'opv fixe bridée à 12 bars. Là, on choisit une option non-électrique. Peut-être est-ce simplement pour protéger la pompe... par excés de zèle quand même, la mienne a 16 ans à 15 bars (si les anciens propriétaires ne l'ont pas changée).

PS: pour le Ventimigia, cette fois-ci je t'en prendrais 2kg si tu te lances. Je trouve qu'il se conserve très bien au congélo, j'avais pas eu de souci avec le kg de la dernière fois, alors je me lâcherais bien. Je l'avais aussi trouvé extra une fois mélangé avec une torré claire, avec un résultat super riche et original. Là, suite à tes conseils, j'ai passé commande du Brasilia, les 3 paquets d'essai... je posterai un avis après avoir essayé le doré que je n'ai pas encore ouvert... mais bon,  c'est le jour et la nuit avec le Ventimiglia...
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par r0bin le Mer 05 Aoû 2015, 15:08

C'est franchement étonnant c'est clair !
Au delà de 12 bars la pompe baisse en regime drastiquement on dirait qu'on y met une sourdine et la pression baisse à zero.
On ne peut pas redemarrer la pompe tant qu'on a pas abaissé le levier du groupe e61.
Ca doit être électrique tu as raison, mais je préfère pas retirer la protection

Ok faut qu'on se fasse du vintimiglio mais mieux vaut attendre la fin des grosses chaleurs, je perds déjà du bon café a cause de ça  :'(
Tu as testé le palatino de lapeyronnie ?
avatar
r0bin

Date d'inscription : 14/06/2013
Machine à café : Rok, Rocket Cellini++, Olympia Cremina 67, Peppina
Broyeur : Feldgrind 1.2, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2323
Localisation : Hauts de Seine (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par Pig le Mer 05 Aoû 2015, 18:17

Dis, t'aurais pas testé la mise en pression avec un filtre aveugle? Dans ce cas, la pompe a tout simplement rempli le circuit, et elle ne peut plus rien y pousser... aucune protection électrique, donc, juste la limite physique de l'ensemble; la pompe était toujours alimentée, et elle aurait repris directement en déchargeant la pression du groupe.

Alors qu'avec l'OPV, le rejet suffit à libérer de la marge pour laisser la pompe travailler.

Correct ou pas? Question
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 39
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 8324
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Mer 05 Aoû 2015, 19:04

C'est vrai que je ne comprends pas bien ce que tu décris R0bin dans ton dernier post. En ayant monté l'opv à 12b, la pompe fait monter la pression (j'imagine avec le PF doté du mano puisque ta rocket n'a pas de mano d'extraction), puis la pression chute brutalement à 0 ? Mais la pompe continue à faire du bruit (mais bizarre) ?  Alors que normalement, ça devrait rester à 12b jusqu'à redescendre le levier.

Je me dis alors que c'est la soupape haute pression qui serait réglée très basse (12 bars) et qui ouvrirait plein pot pour tout renvoyer je ne sais où (sur ta rocket, si je me souviens bien, tu n'as pas de retour vers la bassinelle ni le réservoir donc ce serait en amont de la pompe (?)). Il faut bien trouver une explication au fait que le circuit HX repasse à 0 bars sans toucher le levier... Tu as bien une soupape haute pression ? Ou pas ????
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par amicalement_votre le Mer 05 Aoû 2015, 19:09

PS: auquel cas, le dispositif serait le même que sur la BZ13 (?)
avatar
amicalement_votre

Date d'inscription : 03/01/2013
Machine à café : VAM, Elektra Microcasa Semiautomatica
Broyeur : Mazzer Super Jolly
Nombre de messages : 1409
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par r0bin le Jeu 06 Aoû 2015, 00:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : j'ai connecté un mano en sortie de pompe (en ajoutant un T) + capilaire. c'est cette valeur que je lis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] oui j'utilise le filtre aveugle (comme pour faire un backflush)

lorsqu'on dépasse 12bars, le bruit de la pompe diminue soudainement (on dirait qu'on y met une sourdine) et la pression baisse jusqu'à 0, la pompe fait toujours un petit bruit et le levier du groupe e61 est toujours enclenché.

ah faudrait que je filme c'est pas facile d'expliquer Wink
avatar
r0bin

Date d'inscription : 14/06/2013
Machine à café : Rok, Rocket Cellini++, Olympia Cremina 67, Peppina
Broyeur : Feldgrind 1.2, Mazzer SJ
Nombre de messages : 2323
Localisation : Hauts de Seine (92)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par Pig le Jeu 06 Aoû 2015, 05:25

Ce phénomène de "sourdine", il est bien connu des utilisateurs de petites machines sans OPV ni protection: la pompe n'en peut plus, elle ne pousse plus rien.
Empiriquement, je te dirais d'éviter de faire ça, histoire de na pas à avoir à commander une nouvelle pompe.
avatar
Pig
Admin

Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 39
Machine à café : Caravel, Cimbali
Broyeur : Compak, Hario, Mazzer
Nombre de messages : 8324
Localisation : Huy (Be)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franken-gaggia classic (PID, flow profiling, etc.)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum